18th stop: Safeco Field (August 25th 2014)

We left ‘’the bay area’’ towards Napa Valley and Wine Country! We only had one stop: the Mumm Napa Winery. Adry is a big buff of this sparkling wine so we decided to stop to do the winery visit. We visited the winery (8 Quebecers out of 10 visitors in our tour!) with, obviously, the wine tasting along the way. We learned a lot of things about the creation of sparkling wine. By the way, the treaty that gives the name ‘’champagne’’ only to wines produced in this region of France was never signed by the United States since they were in the prohibition era at this moment. The American producers will still honor the treaty as a sign of respect for the French producers.

mariners1 mariners2

We took a few days off in a campground not too far from the winery to (finally) get a good shower! We also took the time to cook ourselves some good meals with fresh ingredients! Something that we have rarely done in the past 2 months!

mariners3

We left Napa Valley the day before the earthquake shook up California! We stopped by point Reyes: a national park that is located near the Pacific Ocean. In this national park, we got to visit a lighthouse that guided boat along the Californian coastline for many years. Funny thing, to go to the lighthouse, you have to go down 300 stairs! Coming back up is kind of tricky! We were planning to visit the Oyster shack that is located in the park but, sadly, it was closed down by the government a few weeks before our visit. We still got to see the employees gathering the oysters but we couldn’t buy them over there.

mariners4 mariners5

We took the famous road number 1 along the Pacific Ocean. We had a great scenic drive but we have to say that there are a lot of turns… I had trouble getting concentration to write my last report. Also, we are not driving too fast on this road (Californians with Prius love to take their time on the road and they always look like they are totally lost!). We judged that is was better for our schedule to cut west and drive towards the interstate. We stopped at a Wal-Mart to sleep and big surprise: for once we were not alone sleeping in the parking lot: many campers and RV were out there. It always gives us a little feeling of security when we are not alone!

mariners7 mariners6

Next day, we took the afternoon to visit Portland, in Oregon. Little deception for us: we have been toon there were a lot of breweries to visit. It’s not actually brewery visits, it’s mostly pub crawls so no visit of facilities. Saturday was market day in Portland so we enjoyed just walking around the market to see all the weird stuff they were selling along the water front! We still decided to stop by one of the most popular microbreweries of the city: DesChutes. The price of the beer was good and they were offering different tasting mix so we could try their beers. We left to Portland heading north towards Emerald city: Seattle!

mariners8 mariners9

We arrived early in Seattle on Sunday to enjoy the most of our day. First Stop was the Pike place Market. This public market located on the waterfront of Seattle was opened to the public in 1907. On street level, we mostly found fish market, butchers and fruits stands. Going to the lower levels (the market is built on a hill) we could see art crafts store, small restaurant, and the pike brewery. We stopped by to see the famous ‘’flying fish’’: at a fish stand, the employees are throwing at each other’s the huge salmons before handing them to the clients. There was a mass of tourists waiting for it to happen with their cameras on so we decided to skip since there are so many other things to see out there. We had to stop by the first Starbucks coffee that opened in Seattle in 1971 and then moved to Pike market in 1977 before becoming an international success. Our last stop was the famous Seattle Gum Wall: a wall was everyone put their old chewing gum! Nasty!

mariners10 mariners12mariners11

We decided, for the rest of the day, to walk around Seattle. We found out that it was a great city to just walk around. Little history lesson: Seattle history is closely related to Alaska history and the gold rush: the prospectors were coming by boat to Seattle to buy material and sell gold. We could see many buildings relating this era.

mariners13

Another part of the city that we visited is the whole area surrounding the ‘’space needle’’. This tower is over 600 ft. high and was built for the 1963 universal exposition in Seattle. This exposition received over 10 million visitors and, rare thing for a universal exposition, even turned a profit! A lot of landmarks are still out there like the key arena and the monorail. Lucky us, in this area, we ran into the last day of the Seattle international Beer fest! We tasted many good beers like Belgian beers and a grapefruit beer! The people of Seattle at the Beer Fest were nice and we both always enjoy those beer festival atmosphere!

mariners14

We were in luck in Seattle since we were staying with Jeason. He is the son of Annette whom had already hosted us in Tampa Bay. He was nice enough to offer us a bed for two nights in Seattle, which was breaking our 9 nights in a row of sleeping in the minivan! On the next day we had lunch with him and had a lot of great discussions about American politics and culture. We love to meet people during this trip to learn about all the culture surrounding this big country! After our good meal, we headed towards Safeco Field and the Mariners game.

mariners15 mariners16

We walked toward the field on this beautiful afternoon in Seattle. Before getting to the ballpark, we walked by Century Link Field, home of the new Super Bowl Champions: the Seattle Seahawks. Everywhere in town we could see champion banners and people were wearing a lot of blue and green shirts\hats. On the street that led us to the ballpark, we found street food vendors: hot-dogs, burgers, tacos, etc. Here’s an open letter to Montreal: Dear Montreal, we love that we can buy tiny portion of tartar salmon in our streets for 12$ of the smallest pulled pork sandwich in the world for 16$ but people like us would like to be able to buy more affordable food like those 2$ hot dogs! Why can’t we have both? I totally love salmon tartar but not when I’m going to a baseball game! We are a few of the cities that don’t allow this kind of street food.

mariners17 mariners18

Before the game, we met up with Rebecca Hale: responsible for the public communications for the Seattle Mariners. She invited us to visit the ballpark before the game. First stop: we are heading to the field to watch the Mariners Batting practice! We had the chance to see the players hitting a few long balls! Also, we could see Felix Hernandez messing around with the Rangers players that were waiting their turn for batting practice. It’s such a nice feeling to be able to walk on a professional baseball field!

mariners19

Rebecca stayed with us so we could do the whole ballpark tour with her. First she shows us the implication of artists in the ballpark (art at the park): a giant wind rose on the floor of the main concourse with baseballs and the signature of all the Mariners players on the opening day of the Safeco Field. It is the work of three local artists. We also saw a huge sculpture made from baseball bats in the main entrance. But the thing we loved the most was the art work representing every team made with license plates. The Expos one is still up there!

mariners26 mariners21

Food talking, the Mariners opened their doors to the local producers. A lot of food choices are coming from the Seattle area: microbreweries beers, fish and chips and the famous garlic fries. We could smell garlic in the whole ballpark!

The Safeco is a ballpark with a retractable roof. It doesn’t mean that it is a ballpark is totally closed when the roof is on. The roof is only acting as an umbrella over the field. It means it is still pretty cold at the ballpark early in the season when the roof is on! It is a big investment when you build a ballpark to add this kind of feature but, in Seattle, it was worth the price.

mariners23

Also, we visited ‘’the Pen’’ a big area covering left field where the fans can stay during the whole game. From this zone, they can see the pitchers warming up in the bullpen from very close. In center field, there’s also a big area where people can stand out there during the game. This zone has a reputation to be a little more ‘’party’’. Not too far from there, we saw the famous King Felix Court: seating areas were people are all wearing yellow shirts and are waving ‘’K’’ signs when Felix Hernandez is pitching. Fans are really active in this area especially since the King pitched a no hitter in 2012. We didn’t forget to go by the Mariners hall of fame that is honoring the big name of this team: Martinez, Pinella, Johnson, etc. A part of the hall of fame is reserved for items from a private collection. The owner of this collection is creating different theme exposition every once in a while with jerseys, newspaper article, etc. So many things to see at Safeco, we’ll probably forget a few!

mariners31mariners22

About the success of the Mariners, team that came to Seattle in 1977, it isn’t easy in general. Their first winning season was in 1991 and their first playoff appearance was in 1995. That year, the team was able to drag a lot of fans to their games and Rebecca told us that the success of the team that season was one of the main reasons that they built the new Safeco Field. In 2001, the Mariners finished the season with an American league record of 116 wins, tied with the 1906 Chicago Cubs. The last few years were also harsh for the team but this year they are in the run for the wild card spot in the tough AL west division. Rebecca also told us that the Seahawks Super Bowl win motived the Seattle people to come to the Mariners games this summer. Let’s say that the pressure is now on the baseball team!

mariners25

The Mariners fans have to drive, in average, 1 hour to come to the games. It’s one of the reasons that the weekday’s game has a lot less attendance out there. It is also one of the reasons for the investment of a roof: fans don’t have to worry of driving an hour to the game and get a rain check. We’ll talk a little bit later about our impressions of those fans. Last stop, Rebecca showed us the Statue of Dave Niehaus: ex play by play announcer for the Mariners. Sadly, he died in 2010 and it really saddens the fans of the team and the staff. Thanks a lot to Rebecca for giving us a tour of Safeco field: coming from a team that already has lost a baseball team (the Seattle Pilots) it is a really classy move to recognize the project that we have in Montreal to get a new baseball team.

mariners28

Before getting to our seats, we met with Michael: a Mariners fan that came to the game with his Mariners jersey and his Expos hat! He told us a little more about the Mariners and their fan base. The team is own by Nintendo and the last CEO showed very little interest in the team: he never showed up for games. A lot of fans didn’t like it and were asking for him to be replaced. The team is also known by fans not to be a big spender so a lot of them were surprise by the signature, at big price, of Robinson Cano. Michael also told us about the crowd when the team is playing against the Blue Jays: a lot of Canadians from British-Columbia are doing the trip towards Seattle to encourage the only (for the moment!) Canadian team in the MLB. He also described us the atmosphere in the ‘’party zone’’ during the game: a lot of people on their cellphones not showing interest with a beer in their hand and a lot of girls trying to catch the eye of the reliving pitchers in the bullpen! Thanks to Michael for meeting with us before the game and we wish he and the Mariners luck for the remaining of the season!

mariners29

Rebecca had given us very good tickets for the game. The Mariners (Roenis Elias) were battling the Rangers (Miles Mikolas). We cannot say that we had the most exciting game of the trip here in Seattle. During the first innings of the game, the umpire strike zone was questionable… no points for any team in the 3 first innings. Top 4th, Elvis Andruss would score on a single from J.P. Arencibia. With runner on bases, Elias would limit the damages: 1-0 Rangers. Meanwhile, Mikolas would only allow 3 hits to the Mariners during his 8th innings on the mound and he would get 5 strikeouts. The Mariners were unlucky: Adrian Beltre would catch line drives with the speed of a cat by three occasions. In the 7th inning, Rougned Odor will hit a groundball that pushed Leonys Martin to the plate: 2-0 Rangers. Bottom of the 9th, with a man on bases, the Mariners won’t be able to hit the ball and will get the loss: 2-0. Our first shutout of the trip…

mariners27

We realized that the Mariners fans are kind of calm during the game. It is kind of odd since that, football wise, Seattle has recently set a record for the loudest crowd in the NFL! After knowing some good years, the Mariners struggled in the 2000’s. The fan stayed away from the games but the arrival of exciting player like Felix Hernandez and Robinson Cano brought them back to the ballpark.

mariners30

We considered that Safeco field is a beautiful ballpark (cleanest toilet so far in the trip!). Many attractions so the fan can have fun before or during the game. The Mariners are kind of isolated up north from the other teams. Still, we were over 20,000 fans at the game on this Monday night. The Mariners are well managing their team and their ballpark. They are ready to put money in the team at the good moment. It’s really an interesting managing system. We wished them luck for the remaining of the season!

mariners32

We are leaving Seattle towards Denver but we have two stops on the way: Yellowstone Park and Salt Lake City! See Ya!

P.S. Did you know that the biggest video screen in the MLB is located at Safeco Field? It is 10 times bigger than the one they had before in Seattle!

 

18ième arrêt: Safeco Field (25 août 2014)

Nous quittons ‘’the bay area’’ en direction de Nappa Valley et du Wine Country! Un seul arrêt pour nous : le vignoble Mumm Nappa. Adry  adore de ce vin mousseux nous avions donc prévu faire la visite là-bas. Petite visite (8 québécois sur 10 personnes dans notre groupe!) du vignoble avec bien sûr dégustation en chemin! On en apprend plus sur la production des vins mousseux. D’ailleurs, le traité qui donne l’appellation ‘’Champagne’’ seulement au vins produits dans cette région en France n’a jamais été ratifié par les États-Unis car ils étaient en prohibition à ce moment. Ils vont quand même honorer ce traité par respect pour les producteurs français.

mariners1 mariners2

Nous prenons quelques jours dans un camping non loin de là pour prendre (finalement) une bonne douche bien méritée! On en profite pour se cuisiner quelques vrais repas avec des produits frais, chose que nous ne pouvons pas faire souvent.

mariners3

Nous quittons Nappa Valley la veille du tremblement de terre qui a frappé la Californie. Nous passons par Point Reyes : un parc national sur le bord de l’océan pacifique. Dans ce parc on peut visiter un phare qui a longtemps guidé les bateaux le long de la côte californienne. Fait intéressant, on doit descendre quelques 300 marches pour se rendre au phare! La remontée après la petite visite des installations est assez épuisante. Malheureusement, le stand à huitres du parc a récemment fermé. Nous avons quand même pu voir les travailleurs qui récoltaient les huitres.

mariners4 mariners5

Nous prenons la fameuse route 1 le long du pacifique. Nous avons une très belle vue mais disons que ça tourne beaucoup… j’ai eu de la difficulté à me concentrer pour finir mon dernier rapport! De plus, on ne roule pas très vite sur la route (les Californiens en Prius aiment bien prendre leur temps et semble toujours un peu perdu!). Nous avons donc jugé mieux pour notre horaire de revenir prendre l’autoroute 5. Nous arrêtons dans un Wal-Mart pour dormir et surprise, depuis quelques temps, nous ne sommes jamais seuls : Véhicules récréatifs motorisé, tente roulotte, etc. Ça nous donne toujours un petit sentiment de sécurité!

mariners7 mariners6

Nous prenons un après-midi pour visiter Portland. Petite déception : on nous annonçait plusieurs microbrasseries en ville à visiter. En fait ce ne sont pas des visites de brasseries mais plutôt des tournées de bars. Samedi était le jour du marché et nous avons apprécié nous promener sur le bord de l’eau en observant les diverses trouvailles qu’on pouvait dénicher. Nous sommes quand même arrêter dans une des microbrasseries très populaire de la ville : DesChutes. La bière est à très bon prix et on offre plusieurs choix de plateaux de dégustation. Nous quittons afin de nous diriger encore plus au nord vers Emerald City : Seattle.

mariners8 mariners9

Nous arrivons assez tôt en ce Dimanche à Seattle. Première destination : Pike Place Market. Ce marché public situé sur le bord de l’eau a été ouvert au public en 1907. Au niveau de la rue, on retrouve principalement des vendeurs maraichers, poissonneries et restaurants. Quand on descend vers les étages inférieurs (le marché est construit sur une colline), on peut trouver artisans, boutique de produits naturels, la brasserie pike, etc. Une grande attraction est les fameux ‘’flying fish’’. Des poissonniers qui se lancent des poissons pour les préparer avant de les donner aux clients. La horde de touriste attend, caméra à la main que quelqu’un commande du poisson… nous avons passé notre tour plutôt que d’attendre, il y a plein d’autres choses à voir! Passage obligatoire par le premier Starbucks Café qui a ouvert ici en 1971 (il déménage à cet emplacement en 1977) avant de devenir un succès international. Dernier arrêt dans le marché, le ‘’gum wall’’ un mur rempli de gomme à mâcher! Très salubre!

mariners10 mariners12mariners11

On décide, pour le reste de la journée, de se promener dans Seattle à Pied. Nous avons trouvé que c’est une ville très agréable pour simplement se promener. On doit mettre en contexte que Seattle tient beaucoup de son histoire dû au fait qu’elle était la ville lien avec l’Alaska lors de la ruée vers l’or. Les prospecteurs arrivaient en bateau pour faire leurs échanges. On retrouve plusieurs bâtiments historiques qui rappellent cette époque.mariners13

L’autre quartier que nous avons visité est toute la zone qui entoure la fameuse ‘’Space Needle’’. Cette tour de plus de 600 pieds a été construite pour l’exposition universelle de 1962 à Seattle. Cette exposition a attiré plus de 10 millions de visiteurs et a même tenu un profit, chose rare à l’époque pour une exposition universelle. Plusieurs bâtiments sont restés comme le Key Arena et le monorail. Coup de chance, on tombe sur la dernière journée du Beerfest de Seattle! On goûte à plusieurs bonne bières dont une au pamplemousse! Les gens de Seattle sont gentils avec nous et nous aimons toujours les ambiances ‘’beerfest’’.

mariners14

Nous avions la chance d’être hébergé Chez Jeason à Seattle. Jeason est le fils d’Annette qui nous a hébergés à Tampa Bay! Il nous a donc offert le logis pour les deux nuits que nous étions à Seattle. Cettnuit mettait fin à notre série de 9 nuits en ligne à dormir dans notre minivan! Nous sommes allés diner avec lui le lendemain et nous avons eu des excellentes discussions sur la politique américaine et internationale. Nous aimons beaucoup en apprendre sur la culture et le gouvernement américain lorsque nous rencontrons des gens. Après un bon repas, nous prenons la route pour le match des Mariners et le Safeco Field.

mariners15 mariners16

Nous avions un très bel après-midi pour marcher vers le terrain. Avant d’arriver au stade, on passe devant le Century link field : le stade des Seahawks de Seattle. Cette équipe de la NFL est championne du dernier Super Bowl et ça parait! Partout en ville : produits promotionnels et plusieurs personnes portent des chandails aux couleurs de l’équipe. Sur la grande rue qui mène au stade, on retrouve des stands de nourriture de rue : hot-dog, burgers, tacos, etc. Petite lettre ouverte à Montréal : nous apprécions pouvoir acheter une portion minuscule de tartare pour 12$ où le plus petit sandwich au pulled pork au monde pour 15$ dans nos rues, mais nous aimerions aussi pouvoir s’acheter de la nourriture un peu plus abordable! Pourquoi ne pas avoir les deux? J’avoue que je n’ai pas envie d’un tartare de saumon avant un match de baseball (même si j’adore ce plat!). Nous sommes une des rares grandes villes qui interdit ce genre de ‘’bouffe de rue’’.

mariners17 mariners18

Avant le match, nous avons rencontré Rebecca Hale, qui est la directrice des communications au public pour les Mariners. Elle nous avait invités à visiter le stade avant le match. Premier arrêt : le terrain pour la pratique au bâton des Mariners! On observe les joueurs qui s’élancent au bâton. On a la chance de voir Felix Hernandez taquiner les joueurs des Rangers qui attendent leur tour pour se pratiquer! C’est un très beau sentiment de fouler le sol d’un terrain de baseball professionnel!

mariners19

Rebecca nous a fait faire une visite complète du stade. D’abord, elle nous a montré l’implication des artistes dans le stade : une énorme rose des vents au sol dans le hall d’entrée est le travail de trois artistes. On y retrouve des balles de baseball coupées ainsi que la signature des joueurs du premier match au Safeco Field. On retrouve aussi une énorme sculpture faite en bâton de baseball. Nous avons beaucoup apprécié les plaques d’immatriculations qui représentent les équipes de baseball avec bien sur celle des Expos qui y est toujours.

mariners26 mariners21

Côté alimentation, l’organisation des Mariners a ouvert ses portes aux producteurs locaux. On retrouve beaucoup de produits qui proviennent de la région : choix de bières de microbrasseries, fish and chips et bien sur les ‘’garlic fries’’. Nous avons trouvé que le stade sentait l’ail presque partout!

Le Safeco Field est un stade avec un toit rétractable. Attention cela ne veut pas dire qu’il est complètement fermé lorsque le toit est en place. Le toit agit simplement comme un parapluie, ce qui veut dire que oui, il fait quand même très froid au printemps même si le toit est par-dessus le terrain. C’est un très gros investissement lors de la construction d’un stade mais, à Seattle, ce fut un très bon investissement.

mariners23

Aussi, nous visitons le ‘’Pen’’ une grande zone ouu les fans peuvent rester durant toute la partie. De cette zone, ils peuvent voir de très près les lanceurs qui s’échauffent. On retrouve aussi une zone au champ centre où on voit très bien le terrain qui a une réputation d’être une zone un peu plus ‘’party’’. Pas trop loin, la fameuse ‘’King Felix Court’’ : une zone réservé lorsque Felix Hernandez lance. Les fans porte des chandails de couleur jaune et sont très actifs lors du match pour celui qui a complété un match sans point ni coup sûr en 2012. On n’oublie pas un petit tour par le Mariners Hall of fame qui rend honneur aux grands noms de l’équipe comme Pinella, Johnson, Martinez, etc. Une petite section du musée consiste à des expositions créée par un homme qui possède une énorme collection d’artéfacts de baseball qui les prête aux Mariners. Ouf tant de chose à voir qu’on va probablement oublier de vous nommer certaines attractions!

mariners31mariners22

Au niveau des succès de l’équipe, qui est arrivé à Seattle en 1977, c’est assez laborieux en général. Leur première saison victorieuse fut un 1991 et leur première apparition en série fut en 1995. Cette année-là, l’équipe a vraiment attiré les gens de Seattle vers le baseball et Rebecca nous a dit que cette saison fut une des grandes raisons qui ont motivé la construction du Safeco Field. En 2001, les Mariners ont terminé la saison avec 116 victoires, un record de la ligue américaine et à égalité avec les cubs de Chicago. Les dernières années furent difficiles mais ils sont dans la course au meilleur deuxième pour cette saison. Rebecca nous a aussi dit à quel point la victoire des Seahawks au Super Bowl a motivé les gens à venir voir les Mariners cette saison. Disons que la pression est maintenant sur l’équipe de baseball!

mariners25

Les partisans des Mariners ont en moyenne 1 heure de route à faire pour se rendre au stade. C’est pourquoi les matchs de semaine sont moins occupés. C’est aussi une des raisons de l’investissement du toit : les gens n’ont pas peur de se rendre et de voir leur match annulé à cause de la pluie. On vous parlera plus loin de notre impression des fans. Dernier arrêt, Rebecca nous montré la statue de Dave Niehaus : ancien animateur télé et radio pour les Mariners. Il est décédé en 2010 et son décès a beaucoup attristé les fans et les employés de l’équipe. Merci beaucoup à Rebecca de nous avoir fait faire la visite : venant d’une ville qui a déjà perdu son équipe de baseball (les défunts Pilots), nous apprécions beaucoup qu’ils reconnaissent le projet d’une nouvelle équipe à Montréal.

mariners28

Avant de nous rendre à nos sièges, nous avons rencontré Michael : un fan des Mariners qui était venu assister au match avec sa casquette des Expos. Il nous a entretenus de l’équipe et des fans. L’équipe est possédé par Nintendo et l’ancien CEO ne venait jamais aux matchs des Mariners et ne démontraient pas son intérêt pour l’équipe. Plusieurs fans démontraient leur mécontentement pour ce propriétaire. L’équipe ne dépense pas beaucoup et plusieurs fans furent d’ailleurs très surpris par l’arrivée, à gros prix, de Robinson Cano. Michael nous a aussi parlé de la foule lors des matchs des Blue Jays : beaucoup de Canadiens de la Colombie-Britannique viennent à Seattle pour encourager la seule équipe Canadienne. Il nous a aussi décrit l’ambiance dans la section au champ centre : beaucoup de gens sur leur téléphone cellulaire en buvant de la bière sans grand intérêt pour le match et des femmes qui essaient d’attirer l’attention des lanceurs dans l’enclos des releveurs! Merci à Michael de nous avoir rencontré et nous lui souhaitons de voir les Mariners en Séries Éliminatoires cette saison!

mariners29

Rebecca nous avait fourni de très bons billets pour le match. Les Mariners (Roenis Elias) affrontaient les Rangers (Miles Mikolas). On ne peut pas dire que nous avons eu droit au match le plus passionnant. En début de match, la zone de prise de l’arbitre au marbre semblaient douteuse… pas de points pour aucune des deux équipes lors des 3 premières manches. En début de 4ième, Elvis Andruss viendra marquer sur un simple de J.P. Arencibia. Les dégats seront limités pour cette manche : Rangers 1-0. Pendant ce temps, Mikolas ne va accorder que 3 coups surs en huit manches de travail en plus de récolter 5 retraits sur des prises. Les Mariners jouent même de malchance : des flèches attraper par Adrian Beltre avec la vitesse d’un chat 3 fois! En 7ième, Rougned Odor frappe dans un roulant qui pousse Leonys Martin au marbre : 2-0 Rangers. En fin de 9ième, avec un homme sur les sentiers, les Mariners ne pourront rien faire et vont s’incliner 2-0. Notre premier blanchissage du voyage…

mariners27

Nous avons remarqué que les fans des Mariners étaient assez calmes lors du match. Bizarre pour des fans qui, au football, sont les plus bruyants de la NFL. Après avoir connu quelques belles années, les Mariners ont eu beaucoup de difficulté dans les années 2000 et cela semble avoir refroidi les fans. L’arrivée de joueurs comme Robinson Cano et Felix Hernandez semble avoir réveillé les fans.

mariners30

On considère que le Safeco Field est un très beau stade (les toilettes les plus propres jusqu’à ce jour!) avec plusieurs attractions pour que les fans aient de quoi s’amuser. Ils sont très isolés dans les États-Unis par rapport aux autres équipes. Nous étions quand même plus de 20,000 fans pour un lundi soir. Les Mariners gèrent très bien leur stade et aussi leur équipe. Ils sont prêts à investir au moment opportun. C’est un modèle d’organisation assez intéressant. Nous leur souhaitons bonne chance dans leur course au meilleur deuxième!

mariners32

Nous quittons Seattle vers Denver mais nous avons deux arrêts en chemin : le parc du Yellowstone et Salt Lake City! À la prochaine!

P.S. Saviez-vous que c’est au Safeco field qu’on retrouve le plus gros écran géant de la ligue? Il est dix fois plus gros que son prédécesseur à Seattle, grosse différence!

17th stop: O.co Coliseum (August 19th 2014)

After the Giants game, we decided to stay in San Francisco to visit the city. It is a nice town to discover. We first walked the entire fisherman’s wharf: a long area located on the waterfront of San Francisco. It was first use as a port for fisherman and then as a military port during World War 2. From the Wharf, we could observe the famous Alcatraz Jail (located on an island). Sadly, the next available tour was on September first so we had to skip!

as1 as2

We continued our walk towards the famous pier where you can observer sea lions. They are present yearlong sleeping and barking on floating docks built by the city. They used to all leave for the south during winter time but some decided to stay year long. After sunset, we decided to keep visiting towards Lombard Street. One block of this street is particular: it consists of 8 hairpin turns extremely narrow that gives to the street the tittle of crookest street in the world! It was a good idea to get there at night: almost no tourists are in the area and we still get a good view!

as3 as4

We came back the next day to continue our visit of San Francisco. To skip the toll and the traffic jams for the bridge (all of them) we took the ferry in from Alameda. Ferries are very popular in San Francisco and are used daily by workers. We followed an itinerary that brought us in San Francisco’s Chinatown (the biggest outside of Asia). We walk through small Alleys where Sun Yat Sen prepared a coup against the Chinese state or another alley well known by Jack Kerouac. We stop by a famous Italian grocery to pick up a homemade salami sandwich and we head toward Coit tower.

as5as7

The uphill walk towards the tower is very hard. When we think about San Francisco, we think about all those hills going up and down. We needed some courage to get there on foot since the tower is located at one of the city’s highest points. Although, when we arrived up there on Telegraph hill, we could enjoy the great view of the city and our well-deserved Italian sandwich!

as6 as8

Next, we took the (electric) bus to cross from east to west to get to the Golden Gate Park. This large urban park contains many attractions: the California academy of science, a Japanese tea garden and an AIDS monument. From this park, we walked all the way to the water front to get a good view of the Golden Gate Bridge. We were unlucky on that day since the weather was foggy and grey. We couldn’t get a really nice view of the bridge but we still got to see it! Also the walk towards the waterfront was very long across residential neighborhood. I have to admit that it is the second time I’m visiting San Francisco and it is the second time I underestimate the distances between two points! We would recommend that, if you visit San Francisco, you bring good walking shoes! We headed back slowly to the ferry building with great memories of San Francisco and very sore legs!

The next day, we headed to a local Laundromat (we were running low on clean socks!). We then got ready for our next game at O.co Coliseum in Oakland. During the past weeks, we got to know a few Athletics fans via social Medias that were really interested in our project. We were very excited to meet them in the bleachers section.

as9

Before heading into the ballpark, we enjoyed the famous Oakland tailgating scene! We always appreciate a good tailgate party especially since it was free parking Tuesday! The atmosphere was really nice out there and we had a nice sunny afternoon to make it perfect. We parked next to an Italian association that came to the game on that day: they had plenty of food! A lot of fans noticed our car with the writings of our journey (we write down every ballpark that we visited with the date on both side of the car) and they came to talk with us! People really love what we are doing. People in Oakland understand our situation for two particular reasons. First, a lot of fans in Oakland are Raiders fans (NFL team). This team, which came to Oakland in 1960, left for Los Angeles in 1981 before coming back to Oakland in 1994. So they know the feeling of losing a team. Secondly, there are a lot of rumors that are sending the Oakland A’s to San Jose (1 hour drive down south) where they would get a new ballpark. This is why so many fans sympathized to our cause and our project.

as10 as12

After eating our veggie burgers (we are having difficulties to get an equilibrate diet since we left!), we headed into O.co Coliseum. This ballpark was built in 1966. It is really in bad shape… one of the first comments Adry made was: we feel a little bit back at Stade Olympique. One of the big problems is the cohabitation of Baseball and Football. Almost every fan told us about the sadly famous mount Davis. Mount Davis is a giant seating section that was added by the raiders during the renovations of 1996. It blocks the view of the Oakland hills that the fans used to see behind center field. Go look for fun on the internet what was the view before mount Davis out there. This monstrosity closes almost completely the ballpark all the way around. We have to say we didn’t have the feeling to be in a ballpark out there. Also, walking around, we didn’t see a lot of attractions for the fans lying around: only a few games for the kids a nice bar\restaurant behind home plate inside the park. We got to see a fee plaques and pictures of important athletes in Raiders and Athletics history.

as11

Why were we so excited to visit this ballpark that is consider by many to be one of the worst ballpark in the league? Because of the fan base and the atmosphere! The Oakland A’s fans decided that they would make their own fan experience out there and more specifically in the bleachers. The bleachers at O.co are General admission seats (meaning you could sit anywhere in the bleachers with you ticket). You could easily spot those fans since they have big A’s flags in their hands and banners are hanging from the railing. You could go to two different spots: Right Field bleachers and left field bleachers. Both are very animated. We were meeting with people in the right field section. How can we describe: 1) Flags are waved when a player gets at bat 2) insults to the opposing team right field (except for a few players that have immunity!) 3) Special chants and dances for every A’s player 4) Throwing candies at fans in the section during breaks 5) drums and cowbells to follow the strike count… and we must be forgetting stuff! The most important thing is that all of this is done in such a friendly environment. The fans are always having a blast and they get to know each other like a family. They will be there winning or losing.  Also, all of this is done in the respect of the players, the opposing team fans, the officials and the ballpark employees. Some soccer fans in Montreal could learn from these fans in Oakland!

as15 as14

We got the chance to talk a little bit more with two fans: William and Bryan. They are both huge A’s fans and they can both be found in the right field bleachers! We talked about the possibility of the A’s moving to San Jose. Answers were mostly the same with the fans: they would stay faithful to their team but the fact that the team would be an hour away would make it difficult for these fans to attend as many games as they do today. Also, the team is associated with Oakland. It is part of the identity of the team. Would you still go see the Montreal Canadiens as much if they were moving to Gatineau? William also told us about the trade of the young Yoenis Cespedes for Jon Lester. The team is going all in for the post season since everyone is saying that the A’s won’t be able to offer Lester a long term contract at the end of the season. A lot of fans were mad when this trade happened because they were really getting attached to Cespedes. Also, the team seems to be struggling since he left: they were on a 5 game losing streak when we got there.

as16

With a very low payroll, the A’s are used to see players come and go. The good players are often leaving for teams that offers bigger contract. Even though, the team as known success recently with a playoff appearance last year and a really good record this year. The team can always be proud of their famous triple World Series wins in 1972, 1973 and 1974.

Let’s talk baseball: like we said, the A’s were on a 5 game losing streak and they were battling the New York Mets. Scott Kazmir was the starting pitcher for the A’s and Dillon Gee was pitching for the Mets. In the 4th inning, Travis D’arnaud, the designated hitter, broke the ice with a solid solo home run and the Mets were in front 1-0. The A’s answered back right away: Stephen Vogt would hit a single, Derrick Norris a double, Josh Reddick would walk and the bases are now loaded! Vogt would come home on a sacrifice fly. A walk to Erick Soggard and the bases are loaded again! Coco crisp came to the plate and hit the ball deep in right field for a triple and he emptied the bases. A’s were In front 4-1. In the 7th inning, Scott Kazmir would be relieved and on a Anthony Decker’s double the Mets would get closer: 4-2. A’s would give us even more runs with a Josh Reddick’s home run with a men at first base: 6-2 A’s.  Sean Doolittle would be coming to the mound in the 9th to finish that game. After giving a base hit to the first batter, we would get the next 3 to strikeout! A’s snap their losing streak with a 6-2 win.

In the energy that followed the A’s win, we followed our new friends to the parking lot. After every game, they stay out there and chat about baseball and everything else until the cops kick them out! All of this stays really friendly and opened! We could say that their energy is contagious! While talking with a lot of fans, we realized that they were all really touched by our story. They had compassion for what happened to us in Montreal. More than that, they know that the team leaving Montreal is a possible scenario that could happen in Oakland. If their team would ever have to leave, those fans would be heartbroken. They all encouraged us to continue our trip and to never give up so we could get a team back to Montreal. We wished them all good luck heading into post season and we wished them to get soon enough a new ballpark independent of the Oakland Raiders!

as17

It is crazy to see how a fan base can get so intense around a team with ballpark difficulties and a really small payroll. To see people like William that will travel to see the affiliates teams of the A’s (AAA, AA, A) and would end up to see more than 200 games a year is amazing. Or to see people like Bryan that are working so hard to show his pride for the team by now missing a home game in more than 160 games! What a pleasure to meet all of them and we really wish to have a fan base like this one when we will get baseball back to Montreal.

as13

Thanks a lot to Will for giving us Athletics t-shirts! We will wear them proudly! Thanks to Bryan for bringing us into his post-game selfie tradition: a picture taken after every A’s home wins since May!

We will now take a few days to get to Seattle and Safeco Field.

P.S. Did you know that the Athletics were having a Yoenis Cespedes t-shirt giveaway 2 days after he got traded to Boston!

 

 

 

17ième arrêt: O.co Coliseum (19 août 2014)

Après le match des Giants, nous en avons profité pour visiter un peu la ville de San Francisco. C’est une ville magnifique à découvrir. Nous avons marché le long du Fisherman’s Wharf : un espace situé sur le long du port de San Francisco. Celui-ci a servi de port pour les pêcheurs et de centre militaire lors de la deuxième guerre mondiale. De là, on peut voir la fameuse prison d’Alcatraz. Malheureusement, la visite est tellement en demande que la prochaine date disponible était le 1er septembre!

as1 as2

On continue de marcher pour aller observer les lions de mer qui se prélassent sur des quais flottants. Ils sont toujours présents. Alors que certains migrent naturellement vers le sud, d’autres restent malgré les temps froids de la baie. Ici, le soleil se couche vite, alors nous en profitons pour aller se promener sur la rue Lombard. Une portion de cette rue est très particulière : elle constitue 8 tournants extrêmement serrés ce qui donne à la rue le titre de la plus courbé au monde! Bonne idée d’y aller de soir : presque personne n’y est et on peut se promener tranquillement!

as3 as4

On revient le lendemain à San Francisco. On décide d’éviter de payer l’utilisation du pont, donc nous prenons le traversier : Alameda-Ferry building. Les ferries sont très populaires à San Francisco et ils sont utilisés quotidiennement. Nous suivons un itinéraire qui nous fait traverser le quartier Chinois de San Francisco (le plus grand à l’extérieur de l’Asie). On passe dans les allées où Sun Yat Sen a organisé le premier coup contre l’État Chinois ou une allée fréquenté par Jack Kerouac. On s’arrête dans une épicerie italienne bien connu et on part avec un sandwich au salami sous la main pour monter la Coit Tower.

as5as7

L’ascension vers cette tour est laborieuse. Quand on pense San Francisco, on pense à une multitude de montée et de descente. La tour est située à un des plus haut points de la ville, ça demande donc du courage de s’y rendre à pied. Néanmoins, nous avons une très belle vue arrivée en haut de Telegraph hill.

as6 as8

Ensuite, nous avons pris l’autobus (électrique) à travers la ville pour nous rendre au Golden Gate Park. Ce parc urbain contient plusieurs attractions dont l’académie des sciences, un jardin japonais et un monument aux victimes du SIDA. De ce parc, nous avons fait la marche vers le bord de l’eau afin de voir le fameux Golden Gate bridge. Peu de chance, la journée étant brumeuse, nous n’avons pas eu une aussi belle vue que nous l’aurions voulu. De plus, la marche que nous avons faite fut très longue à travers les quartiers résidentiels de la ville! J’avoue que c’est la deuxième fois que je viens à San Francisco et c’est la deuxième fois que je sous-estime les distances entre deux points! On vous conseille d’avoir de très bons souliers de marche! Nous revenons tranquillement vers le ferry building et nous quittons San Francisco avec les jambes biens épuisés!

 

Le lendemain, après une bonne journée de lavage dans une buanderie locale, nous nous préparons pour notre match à Oakland au O.co Coliseum. Durant les semaines qui ont précédé le match, nous sommes entrés en contact avec plusieurs fans des Athletics qui étaient très intéressés par notre projet. Nous avions bien hâte de les rencontrer dans les bleachers!

as9

Avant cela, nous avons eu l’occasion de participer au Tailgate des A’s! Nous apprécions beaucoup cette pratique tout au long de notre voyage surtout que ce mardi-là, le stationnement du stade était gratuit! L’ambiance était très joviale. Nous nous sommes stationné à côté d’une organisation italienne de la région qui venait assister au match : on peut vous dire qu’ils avaient beaucoup de nourriture. Plusieurs fans ont vu notre véhicule avec les différents stades que nous avons visité et sont venu nous parler de notre projet. Les gens sont très réceptifs. Ils comprennent sincèrement notre situation pour deux raisons. D’abord, beaucoup des fans présents étaient ou sont des fans des Raiders d’Oakland. Cette équipe de la NFL, qui est arrivé à Oakland en 1960, a quitté pour Los Angeles en 1981 avant de revenir à Oakland en 1994. Ils savent donc ce que c’est de perdre une équipe. Deuxièmement, plusieurs rumeurs suggèrent d’envoyer les A’s vers la Ville de San Jose qui se situe à 1 heure de route d’Oakland. Conséquemment, les fans de l’équipe sympathisent énormément avec notre projet.

as10 as12

Après avoir mangé nos végéburgers (disons que nous avons de la difficulté à avoir une diète adéquate…), nous nous sommes dirigés vers le stade. Le O.co coliseum a été construit en 1966. Ce dernier est en très mauvais état… un des premiers commentaires d’Adry fut : on se sent un peu au stade olympique. Une des raisons est bien sur la cohabitation avec le football. Presque tous les fans nous ont parlé du fameux : Mount Davis. Lors des rénovations de 1996, les Raiders ont imposé aux A’s l’ajout de gradins au champ centre qui ont fermé le stade et éliminé la vue sur les collines d’Oakland derrière. Nous vous conseillons d’aller voir sur internet comment était la vue au O.co Coliseum avant le Mount Davis. On doit avouer qu’on se sent très peu dans un stade de baseball. De plus, en se promenant à l’intérieur, on trouve peu d’attractions qui favorise l’expérience des fans : quelques jeux pour enfants et quelques plaques et photos d’anciens joueurs des A’s et des Raiders. Rien de particulier du côté de la nourriture sauf un très grand resto bar derrière le marbre où les fans peuvent bien manger avant le match.

as11

Pourquoi avions-nous si hâte d’aller dans ce stade qui est considéré comme un des pires de la ligue? Pour l’ambiance des partisans. Les fans des A’s d’Oakland ont décidé de créer eux même l’expérience fans et plus particulièrement dans la section des bleachers. Les bleachers sont classés admission générale c’est-à-dire qu’on s’assoit où on veut dans les différentes sections des bleachers. On peut les voir facilement car ils affichent des drapeaux et bannières aux couleurs de l’équipe. On retrouve deux groupes principaux : le premier dans les bleachers du champ gauche et le deuxième dans les bleachers du champ droit. Nous étions au champ droit. Comment décrire l’ambiance : 1) drapeaux agités lors des présentations de joueurs, 2) on insulte le joueur adverse au champ droit (sauf quelques joueurs dans la ligue qui ont une immunité) 3) des danses et chants particulières pour chaque joueurs des A’s 4) On lance des bonbons aux fans dans la section lors des pauses 5) des tambours et cloches à vache pour compter les prises et les retraits… On oublie certains aspects mais le plus important est que le tout est fait dans une ambiance tellement chaleureuse. Les fans finissent tous par se connaitre. Vous pouvez être sûr qu’ils seront unis et présents pour le reste de la saison dans la victoire ou  dans la défaite. Les fans nous ont tous donné un très bel accueil. De plus, le tout est fait dans un respect total des autres fans dans le stade, autant des A’s que de l’équipe adverse, des joueurs et de l’administration de l’équipe. Certains fans de soccer à Montréal pourraient apprendre de ces gens!

as15 as14

Nous avons eu la chance de parler plus longuement avec deux fans : William et Bryan. Les deux sont des énormes fans des A’s et ils sont toujours aux matchs dans les bleachers du champ droit! Nous leur avons parlé longuement de la possibilité du départ des A’s. Les réponses sont souvent semblables. Les gens sont  prêts à rester fidèle à l’équipe, mais l’idée de se déplacer à 1 heure de route les empêcherait de voir autant de match qu’ils le voudraient. De plus, l’équipe est associée à Oakland : l’équipe fait partie de l’identité de la ville. Iriez-vous voir autant les Canadiens de Montréal s’ils déménageaient à Gatineau? William nous a beaucoup parlé de l’échange de Jon Lester contre le jeune Yoenis Cespedes. L’équipe a tout misé sur cet échange car tout le monde sait que les A’s ne pourront offrir de contrat à la fin de l’année à Lester. Plusieurs fans s’étaient attachés à Cespedes et ils ont de la difficulté à avaler l’échange. Surtout que  depuis son départ, l’équipe connait quelques difficultés.

as16

Avec leur petite masse salariale, les A’s sont habitués à un gros roulement de joueurs. Les bons ce font offrir des gros contrats par les équipes plus riches. Malgré cela, l’équipe connait quelques succès avec des présences en séries l’an dernier et une très bonne fiche cette année. L’équipe peut s’appuyer sur la belle histoire du triplé de 1972, 1973, 1974.

Pour le match, les A’s étaient sur une série de 5 défaites et affrontaient les Mets de New York. Scott Kazmir lançait pour les A’s alors que Dillon Gee était le partant des Mets. En 4ième, Travis D’arnaud, qui agissait comme frappeur désigné pour les Mets, cogne un solide coup de circuit solo et les Mets prennent l’avance 1-0. La réplique sera immédiate : Stephen Vogt frappe un simple, Derrick Norris un Double, Josh Reddick aura un but sur balle et les buts sont remplis. Vogt marquera sur un ballon sacrifice. Erick Soggard aura lui aussi un but sur balle. Les buts encore remplis : Coco Crisp se présente au baton et cogne un triple au champ droit et vide les buts! 4-1 A’s! En 7ième Scott Kazmir sera remplacé et sur un double d’Anthony Recker, les Mets marqueront un point : 4-2 A’s. Les A’s en rajoutent en 8ième avec un coup de circuit de Josh Reddick avec un homme sur les sentiers : 6-2 A’s. Sean Doolittle s’ammène au monticule en 9ième et après avoir accordé un simple, il retirera les 3 prochains frappeurs sur des prises. Victoire des A’s 6-2!

 

Dans la chaleureuse énergie suivant la victoire des A’s, nous avons suivi nos nouveaux amis jusqu’au stationnement. Après chaque partie, ces derniers continuent la soirée en discutant entre eux de tout et de rien. L’ambiance est très amicale et très joviale. On peut  affirmer que leur belle énergie est contagieuse. Au fil de nos conversations avec eux, nous avons compris que tous étaient très touchés par notre histoire. Ils compatissaient de tout cœur avec nous. À vrai dire, ceux-ci sont conscients que l’histoire de Montréal voire le départ des Expos est un potentiel scénario en concerne leur l’équipe adoré. Si leur équipe devait  partir un jour, comme nous, ces fans auraient le cœur brisé. Or, tous et chacun, nous ont fortement encouragés à continuer de promouvoir notre projet et ils souhaitent à Montréal un retour d’une équipe de Baseball. On leur souhaite fortement du succès en séries éliminatoires cette année et un nouveau stade à Oakland indépendant des Raiders.

as17

C’est fou de voir comment un groupe de fans peut se développer autour d’une équipe qui connait de la difficulté avec son stade et qui a une très petite masse salariale. De voir des gens comme William qui voit près de 200 matchs par années car il va se déplacer pour voir les équipes affiliées au A’s (AAA, AA, A) ou de voir des gens comme Brian qui travaillent très fort afin de pouvoir montrer leur fierté pour les A’s en ayant vu plus de 160 matchs consécutifs à la maison! Quel plaisir d’avoir pu rencontrer ces gens et nous espérons fortement avoir des fans de ce genre à Montréal lors du retour d’une équipe.

as13

Nous sommes très heureux d’avoir fait ces rencontres : merci à Will de nous avoir offert des chandails des A’s que nous porterons fièrement et merci à Bryan de nous avoir inclus dans la ‘’selfie’’ d’après-match : petite tradition après chaque victoire des A’s depuis le mois de mai!

Nous prenons quelques jours de repos et notre prochain arrêt sur Seattle!

P.S. Saviez-vous que deux jours après avoir échangé Yoenis Cespedes, les partisans au Stade recevaient un t-shirt gratuit avec son nom et son image!

 

 

 

16th stop: AT&T Park (August 17 2014)

Our trip is not only about baseball. It is also the ‘’road trip around America’’.  Every person, once in their life, dreamed of touring the United States by car. This is why, on our schedule, we added a few destinations that have nothing to do with baseball but that represent the United States in people’s imagination. We were lucky enough to see Gettysburg and Nashville already. Sadly, because of our car problems, we had to skip Savannah and New Orleans. In the next part of the trip, we will be able to encounter great attractions that are part of the American landscape.

giants1 giants2

First: Las Vegas. Who never dreamt of going down there? Doesn’t matter if you are a gambler or not, this city will fascinate everyone. Situated in Nevada, Sin City is filled with Casinos, hotel resorts and tourists activities. Oddly, the prices of the hotel rooms are pretty low. They anticipate that you will put money in the casino or in the different restaurants or shows. With a beer in our hand (totally legal) we walk down the ‘’Strip’’ (huge boulevard with all the biggest casinos and hotels) to observe the city. Every hotel is so big and all of them have a particularity that makes it original. New York New York as a replica of the Statue of Liberty, The Venetian has Gondola rides in a pool and the Bellagio has its famous water fountains.

giants3 giants4

Everything is fascinating! We could relax a few hours by the pool when it’s too hot to walk or we could go play slots and get free drinks while we are playing. At night, the streets get crowded with tourists (lots of French people!) and we get harassed by people giving us business cards for prostitute or by charismatic men and women that are trying to bring you to the night club they’re working for.

giants5 giants6

Leaving Las Vegas, We decided to visit two major attractions on that day. First of all: the Hoover Dam. This huge dam was built between 1931 and 1936. It filters the Colorado River, is 736 feet high and has a annual capacity of 4.2 billion kilowatts. The construction of this dam was dangerous and cost the lives of more than 100 men during the great depression. The view up there is amazing. We could understand why so many people drive out there to see it. You’ve probably seen the dam in Michael Bay’s Transformers.

giants7 giants8

We quickly left the damn to drive the long road in the desert towards Grand Canyon. It really is a long drive to south ridge but the view out there is breathtaking. When we got there, the sun was slowly setting so we got an amazing view. We walk towards the edge of the canyon and we had to stop talking for a few minutes just to observe what we were seeing. We can describe it so we’ll you judge by the pictures. At some places, the Canyon can be 6,000 feet deep. At the bottom, the Colorado River is slowly making its way.

giants9 giants10

The next day, we had another stop: The Yosemite Park. This park is almost 750,000 acres big and was opened in 1890. This huge park is located in the Sierra Nevada Mountains and is open to tourists, hikers, rock climbers and even ice skaters during the winter. We went down to the Yosemite Valley after driving in a long and narrow road. Down there, we had an extraordinary view of the famous half dome. A shuttle helps the visitors to go from one attraction to another. It was full house on this week-end day! Traffic jams at the exit were to be expected. Although, the view of the mountains, the rock formations and even a bear are memories that we won’t forget.

giants11 giants12

We were really happy that we could take the time to see those great American landmarks and we are now driving towards the great San Francisco area. We were attending a Sunday afternoon game so we crossed the bay to get to AT&T Park, home of the Giants. San Francisco is a city fully packed so the cost of the parking lot was very expensive. We still found a good spot not too far and we got into the ballpark by the Willie Mays Gate.

giants13 giants14

 

How could we describe the experience at AT&T Park: we have to talk first of the view we get there. Walking next to right field, we get to see McCovey Cove. Kayakers are patiently waiting for a home run ball to get in the water (the count for the Giants is at 66 since the opening of the ballpark!). Walking to the upper deck, we get a breathtaking view of the bay. Secondly, at the ballpark, the Giants are offering to their fans a huge variety of food concessions: crab sandwich, full ice cream counter owned by a local company, burgers, Mexican food and the famous garlic fries! Those fries are the best selling product at AT&T Park.

giants15 giants16

The ballpark is full of particular attractions for older and younger fans: a giant coca-cola water bottle with slides inside, an edible garden at center field, an old San Francisco Tramway that you could sit in to watch a few innings of the game, a social media center, etc. We met with a Giants employee (that would like to remain anonymous) so he\she could give us a special tour of the ballpark. He\she presented us the different aspects that the Giants are putting up front in the ballpark. The team is working really hard with the city for two things. First to get the ballpark ‘’green’’ and second to make sure they could work together to develop the surrounding area of the ballpark. This ballpark, which opened in 2000, has a capacity of 42,000 fans and is a big contrast comparing to the old candle stick park where the Giants used to play. Candle Stick Park retired a few weeks ago since the 49ers inaugurated their new football stadium. Like we said earlier, football and baseball in the same stadium are not doing well for baseball teams.

giants17 giants18

Our guide told us that the Giants really like to be the first team to introduce something. They were the first to introduce dynamic pricing for their tickets. This technique consists of a variation of price depending of the game: giveaway night, rivalry game, etc. Right now, the Giants are living their Golden age. World Series wins in 2010 and in 2012 really helped the team. The team as the actual longest sellout games streak. Our guide brought us to the virgin club level. This section is only for fans with a second deck ticket or season ticket holder. Over there we could saw the two World Series trophies and many team artifacts. On this level, the food choice is even crazier: olive bar, wine bar, meat cutter, etc.

giants19 giants20

We asked our usual questions to our guides. The Giants fans are showing up to games and they love their team. According to our guide, the 2010 and 2012 World Series didn’t create any bandwagon movement. Our guide told us about the time she was freezing in the stands at Candle Stick Park with less than 10,000 fans. So we understand this is a sweet time for the Giants fans. We talked to her about the possibility of the Athletics moving from Oakland to San Jose. The Giants management is against that move. He\she admitted that a lot of Giants fans are coming from the San Jose area. Altough, the team is confident that this move is not going to happen. Also we asked if the subject of Barry Bonds was Taboo in San Francisco. We learned that Bonds was so loved by the fans that he is still loved. He receive great standing ovation when he visits the team. We’d like to thank our guide so much for taking the time to talk with us. Also a big thank you for the Giants gifts! It is nice to meet a real fan that is working for the team.

giants21

Our second meet up was with Nancy Broden. Nancy is from Montreal but moved to California with her husband for work. She was proudly wearing the Expos colors when we met her! Nancy is a season ticket holder and, as she told us, people that are always coming to the games start to know each other quickly and are becoming like a family. Like our guide, she didn’t felt any bandwagon movement after the two recent World Series. The Fans just love baseball and their team.

giants22 giants23

The Ballpark was paid in big part with season ticket money. This is why the team tried to reward these fans by building two special facilities only for season ticket holders that are paying an extra fee to access these amenities. First, the Gotham club: it has this name the honor the team as they used to be called the New York Gothams. In this place, you can grab a quick drink, relax or play bowling in an old school style bar. On the walls are pinned pictures reminding the history of the Giants and the Gothams. Then, we followed Nancy to right field where we got inside triples alley, behind the scoreboard. Behind the board lies another bar where you can watch the game while employees manually changes the big numbers indicating the inning and the score. Also, there is a special zone where you can check the game through a fence. Before the game, fans that have acces to this zone can stand on the field during batting practice and drink a beer while being really close to the players! Thanks a lot to Nancy for showing us a part of the ballpark that we couldn’t have seen if it wasn’t for her! Keep wearing your Expos gear proudly! It’s so nice to meet Montreal fans living outside of Montreal.

giants24 giants25

Hey there was a baseball game also that afternoon! The Phillies (David Buchanan) were battling the Giants (Tim Lincecum). Lincecum got in trouble early in the game giving a triple to Chase Utley that pushed Jimmy Rollins home.  During the second inning, a missed catch will give the lead to the Giants (2-1). With bases loaded, Lincecum walked Cody Asche and the Phillies tied the game. The Giants didn’t give up and a single from Andrew Susac gave them back the lead. In the 8th inning, the Giants would score 2 more runs on two sacrifice fly ball: 5-2 Giants. Tim Lincecum was pulled out of the game after only 5 innings. His 4 Reliefs pitchers only allowed 4 hits and they got 9 strikeouts altogether. Giants win 5-2!

giants26

We were seated in the bleachers section at AT&T Park. This section is known, in all the ballparks to be a little more ‘’party’’. People are drinking a little more and insults to the players are a common thing out there. Those seats used to be the cheapest but now they got more and more expensive. We are still happy to live that experience out there at least once in the trip!

giants27

The Giants have a particular ballpark. It is one of the smallest in square feet since it is limited by the water. The walkways are very narrow so we would recommend getting there early if you don’t want to miss the first pitch! We are really happy to see that the fan experience is maximized out there whether it is because of the food choice or the kid activities. The Giants love to innovate and a lot of teams will follow in their footsteps when they find a good idea. We also loved the passion the fans were having for the team. When we walked around the city, we could see banners hanging from houses, fire trucks or simply people jogging with their Giants hat. Saddly, one of their great fan, Robin Williams, died recently. A negative point is that the World Series trophies are not accessible to any fans out there but only to specific tickets holder (more expensive ones!). Go out and a game at AT&T Park is a special thing to do by itself. If you are visiting San Francisco, it’s an activity that represents the city. We got a great reception from the Giants fans: they loved our project and the fact that we were wearing Expos Colors!

giants28

Our next stop will be on the other side of the Bay: we will be visiting the Athletics in Oakland with their very passionate fans.

P.S. Did you know that the Giants got an association with the Mumm Nappa vineyard to create their special edition sparkling wine? Pretty usefull when you win a World Series!

16ième arrêt: AT&T Park (17 Août 2014)

Notre épopée est bien sur un voyage de baseball mais c’est aussi le ‘’road trip around America’’. Toute personne a déjà pensé faire le tour des États-Unis en voiture. Nous avons donc ajouté, tout au long du voyage, quelques destinations qui n’ont aucun lien avec le baseball mais qui marquent l’imaginaire des gens. Nous avons été chanceux déjà de voir Gettysburg et Nashville. Malheureusement nous avons dû oublier Savannah et la Nouvelle-Orléans à cause des bris de véhicule. Dans cette portion du voyage, nous avons eu la chance de voir plusieurs éléments qui font partie du paysage américain.

giants1 giants2

Premièrement, Las Vegas. Qui n’a jamais pensé s’y rendre. Qu’on soit joueur ou non, cette ville est fascinante. Situé dans le Nevada, ‘’Sin City’’ est remplie de Casino, d’hôtel, d’activité pour touristes, etc. Bizarrement, le prix des chambres d’hôtel est très bas. On comprend qu’ils anticipent que nous allons dépenser dans l’espace casino ou dans les restaurants. Bière à la main (totalement légal dans la rue), on déambule sur la ‘’strip’’ (énorme boulevard où sont les plus gros casinos et hôtels) afin d’observer cette ville. Chaque hôtel est plus grand que nature et se démarque des autres par ses attractions particulières. Réplique énorme de la statue de la liberté au New York New York, Gondoles sur un espace d’eau artificiel au Venetian et les fameuses fontaines au Bellagio.

giants3 giants4

Tout est fascinant! On se prélasse au soleil sur le bord de la piscine lorsque le soleil tape fort ou on boit gratuitement assis aux machines à sous dans le casino. Le soir, les rues sont remplies de touristes (beaucoup de français!) et on se fait harceler par des gens qui nous tendent des cartes d’affaires d’escortes ou par des hommes et femmes charismatiques qui veulent qu’on aille visiter leur boîte de nuit.

giants5 giants6

En quittant Las Vegas, nous avons décidé d’aller faire deux visites durant notre journée. D’abord, le Hoover Dam. Cet énorme barrage a été construit entre 1931 et 1936. Il filtre la rivière Colorado, mesure 736 pieds de haut et a une capacité annuelle de 4.2 milliard de Kilowatts. La construction de ce barrage a couté la vie à une centaine d’homme lors de la grande dépression. La vue est impressionnante. On peut comprendre pourquoi tant de gens s’y déplacent. Vous avez probablement vu le fameux barrage dans le film Transformers de Michael Bay.

giants7 giants8

On a rapidement  quitté le barrage pour entreprendre une longue route à travers le désert pour se rendre au Grand Canyon. La route est longue mais la vue coupe le souffle. À notre arrivée, le soleil commençait à se coucher. On marche vers le bord du ravin et on doit s’arrêter de parler durant quelques instants. La vue est indescriptible on vous laisse juger avec les photos. À certains endroits, le Canyon peut atteindre 6,000 pieds de profondeur puis tout au fond, la Colorado River fait son chemin.

giants9 giants10

Le lendemain, il nous restait un dernier arrêt : le parc du Yosemite. Ce parc de près de 750,000 acres existe depuis 1890! Cet énorme parc situé dans les montagnes de la sierra nevada est ouvert aux touristes, marcheurs, alpinistes et même aux patineurs l’hiver. On descend dans la vallée du Yosemite après un long périple dans les montagnes pour avoir un magnifique vue sur le fameux half-dome. Une navette nous permet de nous déplacer au sein de cette vallée afin d’avoir un accès facile à toutes les attractions. En cette journée de fin de semaine, beaucoup de gens étaient présents. Bouchons de circulations à la sortie étaient à prévoir! Malgré cela, la vue des montagnes, des formations rocheuses et même d’un ours sont des souvenirs que nous n’oublierons pas!

giants11 giants12

Nous sommes bien heureux d’avoir profité de ces attractions et nous nous dirigeons vers la grande région de San Francisco. Nous avions droit à un match du Dimanche après-midi. On traverse la baie pour se rendre au AT&T Park des Giants. San Francisco est une ville avec peu d’espaces libre, le coût des stationnements est donc assez élevé. On se trouve quand même un espace pas trop loin et on entre dans le stade par l’entrée Willie Mays.

giants13 giants14

Comment parler du AT&T Park : premièrement la vue sur la baie. On se promène au champ droit et on voit directement dans McCovey Cove. Des Kayakistes attendent patiemment un coup de circuit qui se rendra dans l’eau (le compte est à 66 depuis l’ouverture du stade, pour les Giants!). Lorsqu’on monte sur le balcon supérieur, nous avons une vue à couper le souffle. Deuxièmement, les Giants offrent à leurs fans une énorme variété de produits alimentaires. Sandwich au crabe, comptoir à crème glacée d’une compagnie locale, burgers, cuisine mexicaine et les fameuses frites à l’ail. D’ailleurs, ces frites sont le produit qui se vend le plus au Stade!

giants15 giants16

Le stade regorge aussi de plusieurs attractions particulières : glissade pour enfant dans une bouteille coca-cola géante, un jardin au champ centre, un énorme gant de baseball, un ancien tramway de la ville de San Francisco dans lequel on peut s’assoir pour quelques manches, un centre des médias sociaux, etc. Nous avons rencontré un\une employé des Giants (qui désire rester anonyme) qui nous a fait faire une visite du stade. Elle\il nous a présenté les différents aspects que les Giants ont mis de l’avant. L’équipe travaille très fort avec la ville que ça soit pour que le Parc soit un stade vert ou pour développer le quartier entourant ce dernier. Ce stade, ouvert en 2000 en qui peut accueillir près de 42,000 personnes, fait un énorme contraste avec l’ancien Candle Stick Park où jouaient les Giants. Le Candle Stick a d’ailleurs tiré sa révérence plus tôt ce mois-ci alors que les 49ers ont inauguré leur nouveau stade. Comme nous l’avons vu précédemment, stade de football et baseball ne font pas bon ménage.

giants17 giants18

Notre guide nous a affirmé que les Giants aiment beaucoup être les premiers à introduire des éléments à leur stade. Ils étaient d’ailleurs les premiers à introduire le ‘’dynamic pricing’’ pour les prix des billets. Cette technique fait jouer le prix des billets selon l’attraction pour le match (rivalité, journée de Bobble head, etc.). En ce moment, les Giants vivent leur âge d’or. Des Séries mondiales en 2012 et 2010 ont beaucoup aidé l’équipe. On joue plusieurs matchs à guichets fermées. D’ailleurs,  nous avons eu la chance d’aller nous promener sur le ‘’Virgin club Level’’ qui est un niveau réservé aux détenteurs de billets sur le deuxième balcon. Là, nous avons vu les deux trophées, plusieurs artéfacts des giants, des balles autographiées, etc. De plus, à ce niveau, le choix alimentaire est encore plus varié! Des bars à olives, bars à vins, un coupeur de viande, etc.

giants19 giants20

Nous avons posé nos questions habituelles. Les fans des Giants sont présents et aiment beaucoup leur équipe. Selon notre guide, les championnats de 2010 et 2012 n’ont pas créé de mouvement particulier. Notre guide ce rappelle elle-même être assis au froid dans les gradins du Candle Stick park avec moins de 10 000 fans. C’est donc des belles années que les Giants sont en train de vivre. Nous lui avons aussi parlé de la possibilité du déménagement des Athletics d’Oakland vers San Jose. Les Giants s’opposent fortement à ce déménagement. Elle\il ne nous a pas caché que beaucoup de fans des Giants viennent de la région de San Jose, mais que l’équipe est certaine que ce déménagement n’aura pas lieu. Aussi, nous avons demandé si le sujet de Barry Bonds était tabou à San Francisco. Les fans ont tant aimé ce joueur que personne ne lui en veut ou ne se pose de question. Chaque fois qu’il est présent au stade, il reçoit des belles ovations. Nous voulons remercier fortement notre guide d’avoir pris le temps de nous parler et de nous avoir donné des cadeaux des Giants! Nous n’oublierons pas cette visite.

giants21

Notre Deuxième rencontre fut avec Nancy Broden. Nancy est originaire de Montréal mais a déménagé à San Francisco avec son mari pour le travail. Elle arborait fièrement les couleurs des expos lorsque nous l’avons rencontré. Nancy est propriétaire de billets de saison au Giants. Comme elle nous l’a expliqué, les gens qui sont toujours aux matchs finissent rapidement par se connaitre et deviennent amis. Comme notre guide, elle aussi nous a affirmé qu’il n’y a pas eu de mouvement de fans lors des championnats. Les fans aiment beaucoup le baseball et leur équipe.

giants22 giants23

Le stade a été payé en grande partie avec l’argent des billets de saison. C’est pourquoi l’équipe a tenu à récompenser ces fans cette année. Le club a ajouté deux éléments que nous avons eu la chance de visiter avec Nancy. D’abord, le Gotham Club. Pour expliquer, Gotham était le nom de l’équipe avant qu’elle se nomme les Giants. Ce club est un endroit où les propriétaires de billets de saison, qui ont payé un extra, peuvent aller prendre un verre, relaxer ou même jouer au bowling(!) dans une ambiance au style ancien. Plusieurs photos des anciens Gothams ou Giants sont affichés dans le couloir principal qui remémore l’histoire des Giants. Ensuite, nous nous sommes rendus au champ droit au triples alley. Cette zone située derrière les murs du champ contient aussi un bar. Nous sommes derrière le tableau d’affichage et un préposé change les chiffres manuellement à chaque manche. Un autre vue donne directement sur le terrain à travers un grillage. Lors de la pratique au bâton, une zone donne accès directement au terrain où les gens peuvent prendre une bière en étant à quelques mètres des joueurs. Merci beaucoup à Nancy d’avoir pris le temps de nous faire visiter ce côté plus exclusif du stade. Ce fut une belle rencontre car c’est toujours intéressant de voir comment des fans des Expos vivent avec le baseball à l’extérieur de Montréal.

giants24 giants25

Il y avait du baseball quand même cet après-midi. Les Phillies (David Buchanan) affrontaient les Giants (Tim Lincecum). Lincecum s’est rapidement mis dans l’eau chaude en accordant un triple à Chase Utley qui a poussé Jimmy Rollins au marbre. En deuxième, un attrapé manqué permettra au Giants de prendre l’avance 2-1. Avec les buts remplis, Lincecum accorde un but sur balle à Cody Asche et les Phillies ont créé l’égalité. Les Giants n’abandonnent pas et un simple d’Andrew Susac redonne l’avance au Giants. En 8ième, les Giants marqueront deux autres points sur deux ballons sacrifices : 5-2. Lincecum n’a lancé que 5 manches et ses 4 releveurs n’ont donné que 2 coups sûrs en récoltant 9 retraits au bâton. Victoire des Giants 5-2.

giants26

Nous étions assis pour la première fois dans les Bleachers. Cette section de bancs est reconnue, dans tous les stades pour être une zone un peu plus ‘’Party’’. Boisson à profusion et insultes aux joueurs adverses sont de mises. Ces bancs étaient reconnus pour être les moins chers mais ils sont devenus de plus en plus dispendieux. Nous sommes quand même très heureux d’avoir vécu cette expérience au moins une fois dans le voyage!

giants27

Les Giants ont un stade très particulier. Le Stade étant un des plus petits en termes de pieds carrés puisqu’il est limité par le bord de l’eau. Les espaces de circulations sont donc très petits et on vous recommande d’arriver tôt. Nous sommes par contre très heureux de voir que l’expérience des fans ici est maximisée que ça soit au niveau de l’alimentation ou au niveau des différentes activités pour petits et grands. Les Giants aiment beaucoup innover et plusieurs équipes vont suivre les différents ajouts qu’ils font au stade. Nous avons aussi trouvé que les fans aimaient beaucoup leur équipe. En se promenant dans la ville, nous avons vu joggeurs, pompiers et autres citoyens arborer les couleurs de leur équipe. Un de leur plus grand fan, Robin Williams est d’ailleurs décédé récemment. Un petit point négatif, les fans n’ont pas tous accès aux trophées des Séries mondiales et autres artéfacts de l’équipe qui sont réservé aux détenteurs de certains billets.  Se rendre au AT&T Park est une activité spéciale en soi. Si vous vous rendez à San Francisco, c’est une activité qui représente très bien la ville. Nous avons d’ailleurs reçu un bel accueil des fans des Giants qui ont aimé notre projet et nos casquettes des Expos.

giants28

Pour notre prochain arrêt, nous allons traverser la baie pour se rendre à Oakland afin de visiter les A’s et leurs fans qui sont aussi très passionnés!

P.S. Saviez-vous que les Giants se sont associés avec le vignoble Mumm Nappa afin de créer leur propre édition de ce mousseux? Pas mal pratique lorsqu’on gagne la Série Mondiale!

 

 

15th stop: PETCO Park (August 11th 2014)

After leaving the greater Los Angeles area, we headed down south to spend a few days in San Diego while waiting for our Padres game. The MLB schedule is always a little tricky so we had to wait for the Padres to come back in town after their away series. While waiting, we spent a few days with my sister and her two friends who were spending their vacations in California.

sd1.1 sd1

San Diego is a city loaded with attractions. One of the most popular is the famous San Diego zoo. This zoo is located in the Balboa Park and contains more than 4000 animals. The most popular of these animals: the Pandas (one of the only four zoos in the United States to host this animal), the Koalas and the Polar bears. This zoo is enormous and it is almost impossible to see everything in one day. What a pleasure to see so many different and special animals.

sd2.1 sd2

The city of San Diego is also known for his Gas Lamp quarter. This historical quarter is really active day and night: restaurants, shops and nightclubs. The quarter is located not too far from the waterfront where we can admire the USS midway: an aircraft carrier. San Diego is a key city for the military, especially for the Navy. A big part of San Diego’s Population consists of Military and veterans.

sd3.1 sd3

In the city, we also visited the famous Balboa Park. This park of 1200 acres was built in 1868 and was host, in 1915, of the Panama-California exposition. In the park, you can visit 15 museums, nice gardens, the zoo, a Spanish village and the world’s biggest outdoor organ. It is so nice to walk around this park and enjoy the nice south of California weather!

sd4.1 sd4

Our last visit in the region was the Stone Brewery. Surprisingly, brewery of distillery visits are some of the cheapest activities we have done (often free or, like Stone, 3$ with a glass and tasting beers). San Diego is the city, in the United States, with the most breweries! The visit is telling us about the history of the brewery and how are they making the beer in there. At the end of the tour, we got to taste four of their beers and we are exiting by their fabulous restaurant.

sd5

On game day, we walked around little Italy before getting pretty early to PETCO Park. This ballpark was built in 2004 right in downtown San Diego. The team had to buy several buildings around so they could build indoor parking lots.

When we got into PETCO Park, we were wondering if we were inside the ballpark or not because it mostly looks like a public park! We checked and it actually is a public park. When there is no baseball, you can just walk by (the stands are closed). In the park, they built a grassy hill so people can sit down and watch the game from this spot. Also the team built a whiffle ball field where kids can play before games. On the top of the hill, the team installed a statue of Tony Gwynn; a great player in the Padres history who died recently (he hit his 3,000th hit in Montreal against the Expos).

sd6 sd7

In center field, the bleachers section is a little different than the ones at the other ballparks. Sitting first row, you will have your feet in the sand! There are a few sand sculptures right next to the center field wall. Sitting in the sand, we observed the Western Metal Supply Co., a building that has been declared historical so it was kept during the construction of the ballpark. It really reminds us of Camden Yards. Inside, there are displays with artifacts found during archeological diggings before the team could build the ballpark.

sd8 sd9

To walk around the ballpark is breath taking. There are so many different features that are unique to this ballpark that we will probably forget to talk about some of them! One of the great features is the beer choice variety. We are talking here about craft beer variety. They are selling a lot of beer from the San Diego area and at a reasonable price for a beer at a baseball game. On the main concourse you could walk in a small grocery store where you can buy food that would make a change from the usual hot dogs or nachos. We talked about the USS Midway: also on the main concourse, we could observe a smaller replica of the boat. Next to the boat, the Padres are honoring all the MLB players that fought overseas for the US Army. Almost all of the ballpark concourses are open air: it rarely rains in San Diego.

sd10 sd11

We had great seats on the upper deck right behind home plate. For the pre-game show, over 700 kids from the San Diego area where on the field, impressing! There were 28,000 people in the stands for this game and we observed the fans around us and most of them were taking great interest in the game. People wearing the Padres colors and cheered for the team (not to loud but still).

sd13

The Padres (pitcher: Jesse Hahn) were playing the Rockies (Pitcher: John Lyles). We only had a few base hits to get excited for during the first innings. The teams couldn’t get the players home. We had to wait for the 4th inning when Yonder Alonso hit a solo home run (1-0 Padres). When the Padres get a home run, fireworks and fire beams are coming out of center field. In the 6th inning, the Rockies would also get a home run (Corey Dickerson), but with two man on bases. They would take the lead 3-1. In the 7th inning, the Padres would get closer on a sacrifice fly (3-2). In the 8th inning, Yangervis Solarte, recently acquired from the Yankees, would hit a 2-run home run and the Padres would take the lead 4-3. Kevin Quackenbush and Joaquin Benoit would come to close the books in the 8th and 9th. Benoit would get 3 strikeouts. Padres will win the game 4-3.

sd14 sd15

During the game, we had a visit from Sue Bottos: Community relationships vice-president for the San Diego Padres. She answered our many questions about the team and the ballpark. First of all, like we mentioned it earlier, we tough that this park was similar to the Camden Yards in Baltimore. Sue explained us that people that worked for the Orioles when Camden was built eventually came to work for the Padres and helped to build Petco Park. We also talked about how the Padres were caring for conservation of the historical parts of the city like the Wester Metal Supply Co. Building. Something also really important for the team is the fan experience. She told us that there are not a lot of fans that will stay to their seats for the whole nine innings. This is why the organization focuses on different things like the Park in the Park (Public Park behind center field) and the choice of food and beer at the concessions. Like we said earlier, a big part of the population in San Diego consists of active military and veterans. The Padres love to focus on special ceremonies to honor them. They also produce a line of clothing with ‘’military’’ colors. We asked sue if San Diego was a Baseball city. She told us that people in San Diego are more focused on the San Diego Chargers, their Football team. Even tough, with a great experience at the ballpark, the fans will still show up for the Padres games. Sure attendance is lower when the team is having bad years but we are not talking about dramatic numbers. The Padres were born at the same time as the Expos and they survived even if they haven’t won a World Series yet. Sue gave us some Padres shirts and hats! Thanks a lot to her for taking the time to talk with us, it was a pleasure to meet her!

sd12 sd16

 

After the game, we met up with Pat, a Quebecer and former Cirque du Soleil worker who moved with his wife to San Diego. Pat and Michelle invited us to eat and have a drink at their place after the game. They also offered us to stay there for the night. Pat was at the game: a ticket to go sit in the Park behind center field only cost 10$ and you have a nice view of the game. We asked him why people love to live in San Diego. First of all, the weather is a big thing: it almost never rains out there! Also, you could find anything you like out there: good restaurants, nice libraries, festivals (the famous Comicon) etc. Pat lives next door to the ballpark. He told us how the neighborhood was almost empty before the construction of the ballpark. Condos towers and nice restaurants are a direct effect of the construction of Petco in Downtown San Diego. Not to forget that the city owns the park at 70%. The city is also looking to build a new football stadium in downtown. Pat offered us some great wine that night and a good café and croissant in the morning. Thanks a lot to Pat and Michelle for hosting us. It is really interesting to have the opinion of a Quebecer living in the United States.

sd17

It’s too bad to see that out of the four teams of the 1969 expansion (Expos, Padres, Royals and Pilots), only two are still out there. A team went back to Seattle and we hope to have the same thing in Montreal. How did San Diego survived? We cannot explain it only with the ballpark since it is only 10 years old. San Diego is a place where people love to go out and to watch baseball outside. The ballpark in downtown is a really nice thing if you want to grab a drink before or after a game. In the last years, the Padres got in average a little more than 2 million at their games per season. The proximity with the city and the fan experience are the two most important aspects we will remember from PETCO Park. Montreal could learn a lot from this franchise: the weather is different both the population is similar.

sd18

We are leaving San Diego with a lot of great memories. We will be back at this ballpark in our lifetime for sure. Thanks a lot to Sue for talking with us and a big thanks to Pat and Michelle for hosting us for one night!

We’ll take a few days in Las Vegas and our next stop will be San Francisco.

P.S. Did you know that the team name: Padres means Father in Spanish? This is why the team mascot, the Swinging Friar is a Monk!

15ième arrêt: PETCO Park (11 août 2014)

Après avoir quitté la grande région de Los Angeles, nous nous sommes dirigés vers le sud afin de passer quelques jours à San Diego avant le match des Padres. L’horaire de la MLB étant ce qu’il est, nous devions attendre le retour de l’équipe en ville. Pour nous faire patienter, nous avons passé quelques jours avec ma sœur et ses deux amies qui visitaient la Californie.

sd1.1 sd1

San Diego est une ville remplie d’attractions. Une des plus populaires est bien sur le zoo de San Diego. Ce zoo est situé dans le Balboa Park et contient plus de 4000 animaux. Les attractions les plus populaires sont bien sur les Pandas (un des 4 zoos aux États-Unis à en avoir), les ours polaires et les Koalas. Le zoo est énorme et il est presque impossible à visiter en une seule journée. Quel plaisir de voir autant d’espèces.

sd2.1 sd2

La ville de San Diego est aussi reconnue pour son quartier Gas Lamp. Ce quartier historique est toujours plein de vie : restaurant, boutique et boîtes de nuit. Le quartier est aussi non loin du bord de l’eau où l’on peut admirer le porte-avion USS Midway. San Diego est depuis longtemps un centre militaire, plus spécialement pour la marine. La ville a donc une très grande population de militaire et d’ex militaires.

sd3.1 sd3

On retrouve aussi dans la ville le fameux Balboa Park. Ce parc de 1200 acres a été construit en 1868 et a été l’hôte de l’exposition Panama-Californie en 1915. On y retrouve 15 musées, des énormes jardins, un village espagnol, le zoo et la plus grande orgue extérieure au monde! C’est un énorme plaisir de se promener dans ce parc avec le climat du sud de la Californie.

sd4.1 sd4

Notre dernière visite dans la région fut la Brasserie Stone. Étonnamment, les visites des brasseries et distilleries sont souvent les activités les moins chères (souvent gratuites ou 3$ comme c’était le cas à Stone). La ville de San Diego est l’endroit aux États-Unis où l’on retrouve le plus de brasseries. La visite nous apprend le développement de la compagnie et le comment de la production de bière. On déguste à la fin de la visite et on passe par le magnifique restaurant de la brasserie pour sortir.

sd5

Le jour du Match, nous faisons un petit tour dans la petite Italie avant de nous rendre très tôt au PETCO Park. Ce parc a été construit en 2004 en plein centre-ville de San Diego. L’équipe a acheté des bâtiments afin d’avoir des espaces de stationnements.

En entrant dans le PETCO Park, on se demande vraiment si nous sommes bien dans le stade car ça ressemble plus à un parc public qu’un stade! Vérification faite, la zone où l’on entre est un parc public qui est ouvert lorsqu’il n’y a pas de match! On y retrouve une petite colline où les gens peuvent s’assoir pendant les matchs.  En plus, les jeunes fans peuvent jouer au Whiffle ball en attendant le début du match. Le parc est orné d’une statue de Tony Gwynn, qui est récemment décédé et qui a cogné son 3000ième coup sûr au stade olympique contre les expos.

sd6 sd7

Au champ, la section des bleachers est très différente de celle des autres stades. Nous avons les pieds dans le sable en étant assis devant la clôture. On y retrouve aussi des sculptures de sable. Assis les pieds dans le sable,  nous avons observé le Western Metal Supply Co. Un bâtiment qui a été déclaré historique a qui a été conservé lors de la construction du stade. Cela nous rappelle le Camden Yards. À l’intérieur, on peut voir des artéfacts historiques qui ont été trouvés lors des fouilles archéologiques lors de la construction du stade.

sd8 sd9

Se promener dans le stade est indescriptible. Il y a tellement de chose à voir nous allons probablement oublier d’en nommer quelques-unes. Une des choses qui frappe est la grande quantité de microbrasseries qui ont un comptoir de vente dans le stade. On trouve beaucoup de bières de la région de San Diego. On retrouve une petite épicerie où les gens peuvent acheter de la nourriture différente des habituels hot-dog et Nachos. On vous avait parlé de l’USS Midway, à l’intérieur on retrouve une réplique miniature de ce bateau ainsi qu’une section hommage aux joueurs de baseball qui ont combattu dans les forces armées. Presque tout le stade est à air ouverte : il ne pleut presque jamais à San Diego.

sd10 sd11

Nos bancs étaient très bien situés derrière le marbre sur le balcon supérieur. Pour l’avant match, nous avons pu voir plus de 700 jeunes de la région de San Diego se rendre sur le terrain. Les 28,000 partisans présents au match semblaient être assez motivés par le jeu. Les gens affichaient leurs couleurs et n’étaient pas constamment en train de se lever de leur siège.

sd13

Les Padres (lanceur Jesse Hahn) affrontaient les Rockies du Colorado (lanceur : Jordan Lyles). Seulement quelques coups surs à se mettre sous la dent en début de match mais les deux équipes ne peuvent pousser leurs coureurs au marbre. Finalement, en fin de 4ième manche, Yonder Alonso cogne un coup de circuit solo et les Padres prennent l’avance 1-0. Lors des coups de circuits, des feux d’artifices et du feu s’échappent du champ centre. En 6ième, les Rockies répliqueront avec la longue balle eux aussi (Corey Dickerson) et ils prendront l’avance 3-1. En 7ième, les Padres se rapprocheront avec un point sur un ballon sacrifice. En 8ième, Yangervis Solarte, acquis récemment des Yankees, cognera la longue balle bonne pour deux points et les Padres ont pris l’avance 4-3. Kevin Quackenbush et Joaquin Benoit (3 retraits sur des prises) viendront fermer les livres en 8ième et 9ième. Victoire des Padres 4-3!

sd14 sd15

 

Lors du match, nous avons recu la visite de Sue Bottos : Vice-présidente aux relations communautaires. Sue a répondu à nos différentes questions sur les Padres et le Petco Park. D’abord, comme nous l’avons mentionné, nous trouvions que le stade ressemblait pas mal au Camden Yards à Baltimore. Nous avons appris que les gens impliqués dans la construction du Camden Yards étaient aussi impliqués dans la construction du Petco Park. Sue nous a parlé que les Padres tenaient très à cœur le processus de conservation des bâtiments comme le Western metal supply co. L’expérience des fans, pour Sue et les Padres, est très importante. Comme elle nous a dit : il est rare que des gens restent assis entièrement lors des 9 manches d’un match de baseball. C’est pourquoi l’équipe offre donc tant d’activités comme le park in the park (parc public à l’arrière du stade) et le choix des bières. Sue nous a aussi expliqué que les Padres sont très impliqué dans tout ce qui est cérémonie militaires. Comme mentionné plus haut, la ville a une très grande population militaire. Les Padres ont donc une grande variété de vêtements au style ‘’militaire’’ avec le logo des Padres. Nous avons demandé à Sue si San Diego est une ‘’ville de baseball’’. Elle nous a répondu que les gens de San Diego sont très orientés sur les Chargers, l’équipe de football de la ville. Par contre, en ajoutant une bonne expérience dans le stade, les gens vont quand même se présenter. Bien sûr il y a moins de fans lorsque l’équipe perd mais on ne parle pas de chiffres dramatiques. Les Padres sont nés en même temps que les Expos et ont réussis le test du temps même s’ils n’ont toujours pas gagné de série mondiale. Sue nous a aussi donné des vêtements et accessoires aux couleurs de l’équipe! Un gros merci à Sue de nous avoir parlé très longuement, ce fut un plaisir de la rencontrer.

sd12 sd16

Après le match, nous avons rencontré Pat. Un québécois et ancien travailleur du cirque du soleil qui a déménagé à San Diego. Pat nous a invités, avec sa femme Michelle, à prendre un verre à leur appartement après le match en plus de nous offrir le logis pour la nuit. Pat nous a expliqué qu’un billet pour aller dans le parc au champ centre pour un match coûte seulement 10$ et on voit très bien le match! Nous lui avons demandé de nous expliquer comment se fait-il qu’il fait si bon vivre à San Diego. D’abord, le climat magnifique attire beaucoup les gens. Ensuite, on y retrouve plusieurs choses de bon goût : restaurants variés, bibliothèques, festivals (le fameux comicon de San Diego), etc. Pat habite tout près du stade et il nous a expliqué comment le quartier s’est développé. À l’arrivée du stade, il n’y avait presque rien dans le quartier. Les tours à condos et les restaurants sont des conséquences directes de l’arrivée du stade. Le baseball à San Diego a donc beaucoup aidé au développement. Il nous a d’ailleurs dit que la ville (qui est propriétaire du Petco Park à 70%) veut faire construire un nouveau stade de Football en plein centre-ville. Pat nous a offert du très bon vin cette soirée là et un bon café croissant le matin. Un grand merci à Pat et Michelle, c’est un plaisir d’avoir le point de vue d’un Québécois qui vit aux États-Unis.

sd17

C’est dommage de voir que sur les 4 équipes de l’expansion de 1969 (Expos, Padres, Pilots et Royals) seulement deux sont encore là. Une équipe est revenue à Seattle et nous espérons avoir la même chose à Montréal. Comment San Diego survit? On ne peut pas tout expliquer avec le stade car celui-ci n’a que 10 ans. San Diego est un endroit où les gens vont aimer sortir dehors pour aller voir le baseball. Le stade au centre-ville permet d’aller prendre un verre avant ou après le match. En moyenne, dans les dernières années, les Padres ont attiré plus de 2 millions de fans. L’expérience des fans et le lien avec la ville sont les deux éléments qui nous ont le plus marqué là-bas. Montréal pourrait en apprendre beaucoup de cette franchise de baseball. Oui le climat est différent mais la population est assez similaire.

sd18

Nous quittons donc San Diego et le PETCO Park avec des magnifiques souvenirs. Nous allons revenir ici c’est certain à un moment dans notre vie. Merci beaucoup à Sue de nous avoir parlé et merci à Pat et Michelle pour leur accueil.

Nous allons prendre quelques jours à Las Vegas avant notre prochain arrêt : San Francisco.

P.S. Saviez-vous que le  nom de l’équipe (Padres) vient de l’espagnol : Père. C’est pourquoi la mascotte de l’équipe, le Swinging Friar, est un moine!

14th stop: Angel Stadium of Anaheim (August 5th 2014)

Since we only had a few hours between the game at Dodger Stadium on the 5th and the game in Anaheim on the 6th, this report will be a little shorter than usual.

The game we attended in Los Angeles against the Angels the day before was pretty crazy so we were really excited to see another game between those two teams again but this time in Anaheim.

We woke up early because we wanted to spend the day at the beach in Venice Beach. We had to fight (again) with L.A. traffic to get from Los Angeles to the Pacific Ocean. Maybe it is because I spent 6 months going east to west on the Metropolitaine in Montreal Monday to Friday in traffic, but we tough it wasn’t as bad as we have been told. Venicce beach is a small town situated south of Santa Monica where there is a big ‘’beach’’ life. Out there, we don’t see the same things us Canadians are used to on the east coast boardwalks. Homeless persons selling homemade objects are next to those ‘’doctor’s office’’ where you can go in and get a prescription for medicinal marijuana in less than 30 minutes! Venice really is a touristic place but it still kept a charm from the hippie years and from the beginning of the skateboard trend (you should watch the movie Lords of Dogtown).

angels1

It was really nice to relax for a few hours at the beach. We could swim in the big waves of the Pacific Ocean and I was lucky enough to see some dolphins swimming in playing around not too far from the beach. While at the beach, we also love to get our gloves and throw ball so we don’t lose it!

angels2
We left the beach and Venice to go to the Angel Stadium of Anaheim in Orange County. We went into rush hour traffic but we made sure we would leave early enough to have plenty of time at the ballpark so we could do our usual visit. The ballpark is located really close to the highway and it’s not surrounded by anything in particular (except for Disneyland). Huge parking lots surround the ballpark to welcome all visitors.

 

angels3

After visiting the 3rd oldest ballpark in the league the day before, we were visiting the 4th that night! Angel Stadium was built in 1966. We were surprised, when we got into the park, to see narrow hallways and a floor reminding us of the Montreal Metro. Next to the main entrance, you can admire through a glass case, the World Series trophy. The Angels won it in 2002. They had to wait a really long time to win it. The team was created in 1961. They even had to wait until 1979 to get their first division title and pass for the post season.

angels4 angels5

Another particular situation for the Angels, was that they had to share their park with the, now in St-Louis, Los Angeles Rams from 1980 to 1994. The problem was that the team had, at that time, a seating capacity of 64,000 for the baseball games. It was too much so the team had to reduce that number to 45,000 when the Rams left. Since then, the team is renovating the ballpark bits by bits every year and many are thinking that it would be much cheaper to get a new ballpark.

 

angels11

During our visit, we could see that the Angels were offering a large variety of food to the fans. In centerfield, we could see their famous rock formation with the waterfall that reminds us of the Californian desert. This rock also shoots fireworks during the lineup presentation and when the Angels hit a home run or win a game. And that’s about it for the ballpark… We asked employees at the ballpark and they told us that there was not that much to see at the park!

angels6

Before the game, we met Bill Shaikin: Reporter for the LA times that’s covering baseball for the south of California. We took a few minutes with him to talk about the Angels and the Expos. He told us that baseball in the Great Los Angeles area is really doing well right now: the league could add a third team and fans would fill up the stands. In our last article, we mentioned that the population of the Metropolitan Los Angeles area was 17 million. This is why he told us that, concerning football in LA, the region is doing really well without football and that they have the stronger hand in this dossier. Bill also talked about the return of baseball to Montreal. He was really realistic about it. Montreal people should be aware that the cost of getting a new team is going to be really high.1 billion for a new ballpark and 1 billion to buy a franchise. We should know that we cannot try to cut the price or get a team for a cheap price. Thanks Bill for taking the time to speak with us!

 

angels10

During the game, we went down to the post game conference room to discuss Angels with Tim Mead. Tim is Angel’s vice-president and invited us to ask him questions. We firstly asked him why the team changed the name of the team from Anaheim Angels to Los Angeles Angels. He told us that it was simply to reach to a greater fan base. They don’t pretend to be a Los Angeles baseball team. They are an Anaheim team that is targeting the Los Angeles population. The Angels fans are really faithful to their team: they would get seasons with 20,000 season tickets holders! He told us about that seating capacity change (65,000 to 45,000), which we mentioned before, that really helped the team doing better with attendance. One important quote we could get from him would be: It’s all about winning, especially in Los Angeles. We understand this situation in Montreal. Like we said earlier, the Angels struggled a lot during the first years of their existence. The Division championships of 2004, 2005, 2007, 2008 and 2009 really helped the team to build themselves a good fan base. In 2003, the team got 3 million fans in attendance that year for the first time. Since then, they never went under that number. The team lease in Anaheim will be coming to an end in 2016. We will be following the developments closely. Thanks a lot to Tim for taking the time to answer our questions on such short notice. It is really helpful for us to meet people working for the teams.

angels8

We were sitting pretty far from the home plate. Hopefully, we had bought our tickets in advance because we looked at the price of similar tickets for that game on the internet and we would have paid 3 times what we did! When we got to our seats, we realized that we were surrounded by a sea of blue. The Dodgers fans were a majority on the upper deck and probably in all the ballpark (video). Like we always do, we were rooting for the home team but this time we felt like we were a minority to do that! We have to say that the Dodgers fans surrounding us were really nice to us and totally understood why we were rooting for the Angels!

Starting pitchers were Dan Harren for the Dodgers and Matt Shoemaker for the Angels. A solo home run by Matt Kemp and a double by Andre Ethier in the second inning put the Dodgers on top 2-0. The story of the game was Dan Harren shutting down the Angels and only according his first hit in the 6th inning. Howell relieved him in the 8th inning but he let the Angels get on the scoreboard on a sacrifice fly in the bottom of the 8th inning. In the 9th, Kole Calhoun would get to second base without any outs. Angels big guys: Mike Trout, Albert Pujols and Josh Hamilton would get all three outs and the win would go to the dodgers: 2-1.

The play of the game: a huge diving catch by Kole Calhoun: http://m.mlb.com/video/topic/11493214/v35155877/must-c-catch-calhoun-goes-all-out-to-rob-kemp-of-hit

angels9

We are leaving Angel Stadium of Anaheim with many observations. First of all, the ballpark is a little bit in the middle of nowhere. The experience at the ballpark seems to be more oriented on the game itself. The team is keeping their fans with players like Mike Trout, David Freese and Albert Pujols. The Angels fans are really different than the Dodgers fans. More calm but they love their team. People would say that the Angels fans are from the suburbs and the Dodgers fans are from the city. That is an easy statement due to the location of the Angel Stadium. We really appreciated both fan bases out there. Like Bill and Tim told us, professional sports is doing really well in the Los Angeles area and they could add more teams and it will still be good.

 

angels7

We are leaving the Los Angeles area with two totally different experiences. We are heading south for our next stop: San Diego and the Padres. We will spend a few days with my sister and her friends before the Padres are coming back to town.

P.S. We have heard many special songs in the ballparks until now. The Angels are playing, in the middle of the 7th; Build me up Buttercup by the Foundations!

P.P.S. Did you know that Anaheim means the house of Ana in German?

 

14ième arrêt: Angel Stadium of Anaheim (5 août 2014)

N’ayant eu que quelques heures entre le match du 5 août et celui du 6, ce rapport sera un peu plus court qu’à l’habitude!

Le match de la veille au Dodger stadium fut très électrisant entre les Angels et les Dodgers nous avions donc bien hâte de revoir les deux mêmes équipes s’affronter mais cette fois au Angel Stadium d’Anaheim.

Réveil rapide car nous voulions allez passer un peu de temps au bord de la plage à Venice beach. Nous avons donc (encore) bravé la circulation de Los Angeles pour nous rendre au bord de l’eau. Étonnamment, pour avoir traversé l’autoroute métropolitaine à Montréal matin et soir durant 6 mois, nous n’avons pas trouvé cela si pire que ça! Venice beach est une ville un peu au sud de Santa Monica où l’on peut se promener sur le bord de la plage. Là-bas, on ne trouve pas les mêmes attractions que sur les broadwalks de l’est du pays. Des vendeurs itinérants qui vendent des objets faits à la main côtoient des endroits où l’on peut se faire faire une prescription pour la Marijuana médicinale en moins de 30 minutes! Venice beach est un endroit très touristique aujourd’hui mais a quand même conservé son charme des années hippies et du début de la planche à roulette (voir le film Lords of Dogtown).

angels1

Quel joie pour nous deux de prendre quelques heures pour nous. Nous avons pu nous baigner dans les grosses vagues de l’océan pacifique. J’ai même eu la chance de voir des dauphins pas trop loin lors de ma baignade! On en profite aussi pour sortir nos gants de baseball et se lancer la balle question de garder la forme.

angels2

Nous quittons la plage en direction de l’Angel Stadium à Anaheim. On retourne dans la circulation, mais, comme à notre habitude, nous nous sommes pris assez d’avance pour arriver bien à temps au stade afin de faire notre tournée. Le stade est situé tout près de l’autoroute avec peu d’attraction autour (à part Disneyland). Des énormes stationnements permettent d’accueillir les visiteurs.

angels3

Après avoir visité le 3ième plus vieux stade de la ligue la veille, nous visitions le 4ième plus vieux cette soirée-là. Le stade a été construit en 1966. Nous avons été surpris, à notre entrée, de voir des couloirs étroits avec un plancher qui rappelle ceux du métro de Montréal. Tout de suite en entrant, on peut observer à travers une vitrine la réplique du trophée de la série mondiale. Les Angels l’ont emporté en 2002. Ils ont attendu longtemps car, après la création de l’équipe en 1961, ils ont dû attendre jusqu’en 1979 pour décrocher leur premier titre de division et se rendre en série éliminatoire.

angels4 angels5
Une autre situation particulière pour les Angels, fut de partager leur stade avec les défunts Rams de Los Angeles de 1980 à 1994. Le problème est que l’équipe s’est retrouvée avec une capacité de 64,000 fans pour les matchs de baseball. C’est beaucoup trop et l’équipe a donc réduit cette capacité, après le départ des Rams vers St-Louis, à 45,000. L’équipe s’affaire donc à rénover un vieux stade année après année et certains ne se demandent pas s’il ne serait pas temps d’avoir un nouveau stade.

angels11

Lors de notre visite, nous avons remarqué que les Angels offrent un grand choix de nourriture. Aussi, au champ centre, une structure de roche artificielle avec une chute d’eau rappelle les déserts californiens. Des feux d’artifices en sortent lors de la présentation des joueurs et lors des coups de circuit des Angels. Appart cela… c’est pas mal tout! Nous avons demandé à des employés quels étaient les attraits du stade et ils nous ont répondus qu’ils étaient très limités!

angels6

Avant le match, nous avons rencontré Bill Shaikin : Journaliste pour le LA times attitré à la couverture du baseball du sud de la Californie. Il a pris quelques minutes pour parler avec nous des Angels et des Expos. Il nous a affirmé que le baseball professionnel se porte très bien en Californie : on pourrait même ajouter une troisième équipe dans la région et les fans rempliraient les gradins. Dans notre dernier article, nous avions mentionné la population métropolitaine de LA qui était de 17 millions d’habitants. C’est pourquoi il nous a aussi dit que la région de LA se porte très bien sans le football de la NFL et que c’est la ville qui a le gros bout du bâton dans le dossier qui ramèneraient une équipe à LA. Bill nous a aussi parlé du retour du baseball à Montréal. Il a été prudent : les gens de Montréal doivent être conscients que les coûts pour ravoir une nouvelle équipe seront très élevés : 1 milliard pour la franchise et probablement 1 milliard pour le stade. On doit donc être conscient que l’on ne peut pas essayer d’avoir une équipe et un stade à rabais. Merci à Bill d’avoir pris le temps de nous parler!

angels10
Pendant le match, nous sommes descendus dans la salle de conférence d’après match pour discuter des Angels avec Tim Mead, vice-président des Angels. Nous lui avons demandé le pourquoi du changement de nom de l’équipe : les Angels d’Anaheim vers les Angels de Los Angeles. Il nous a expliqué que c’était simplement pour rejoindre plus de partisans de baseball. Les Angels n’ont aucunement la prétention d’être une équipe de Los Angeles, ils sont une équipe qui vise le marché de Los Angeles. Les partisans sont très présents lors des saisons : l’équipe a déjà eu 20,000 propriétaires de billets de saisons. Il nous a aussi parlé, comme Bill que la réduction du nombre de siège de 65,000 à 45,000 a beaucoup aidé l’équipe. Une phrase très importante qu’il nous a dite : It’s all about winning in LA. On comprend très bien cette situation à Montréal. Les Angels ont eu beaucoup de difficulté lors de leurs premières saisons et les championnats de division de 2004, 2005, 2007, 2008 et 2009 ont vraiment aidé l’équipe à se bâtir une base de partisans solide. En 2003, l’équipe a atteint 3 millions de spectateurs lors de leur saison, une première pour eux. Depuis, ils ne sont jamais descendus en bas de ce chiffre. Le bail de l’équipe terminera en 2016, nous surveillerons ce dossier de près afin de voir ce que l’équipe fera. Merci beaucoup à Tim, ce fut une très bonne discussion et nous adorons que des gens reliés aux équipes prennent le temps de nous parler.

angels8

Nous étions assis assez loin du marbre. Heureusement, nous avions acheté nos billets d’avance car nous avons vu des billets similaires à trois fois le prix la veille du match. Dès notre arrivée à nos sièges, nous avons remarqué que la majorité des fans dans les sections du balcon supérieur étaient des fans des Dodgers (voir vidéo)! Comme à notre habitude, nous encouragions l’équipe locale et, pour la première fois, nous étions avec la minorité! On doit par contre dire que les fans des Dodgers à qui nous avons expliqué notre projet ont été très gentils et respectaient notre choix.

Les lanceurs partant étaient Dan Haren pour les Dodgers et Matt Shoemaker pour les Angels. Un coup de circuit solo de Matt kemp et un double d’Andre Ethier en deuxième manche ont donné l’avance au Dodgers 2-0. Le match fut l’histoire de Dan Haren qui n’a pas accordé un seul coup sûr aux Angels avant la 6ième manche. Howell est venu prendre la relève en 8ième. Il a accordé un point aux Angels sur un ballon sacrifice. En 9ième, Kole Calhoun se rendra au 2ième but avec aucun retrait au tableau. Les gros canons des Angels : Mike Trout, Albert Pujols et Josh Hamilton seront retirés dans l’ordre et la victoire ira au Dodgers : 2-1.

Le jeu du match : un superbe plongeon de Kole Calhoun pour le retrait : http://m.mlb.com/video/topic/11493214/v35155877/must-c-catch-calhoun-goes-all-out-to-rob-kemp-of-hit

angels9

Nous quittons donc l’Angel Stadium of Anaheim avec plusieurs réflexions. D’abord, le stade à Anaheim est très particulier, on y retrouve très peu d’attractions particulières. L’expérience fan semble plus basée sur le match de baseball en tant que tel. L’équipe réussi à attirer les fans avec des joueurs très explosifs : Albert Pujols, David Freese, Josh Hamilton, etc. Les fans des Angels sont très différents de ceux des Dodgers. Un peu plus calme mais ils aiment beaucoup leur équipe. Certaines personnes vont aller dire que les gens des banlieues sont des fans des Angels alors que ceux de la ville sont plutôt fans des Dodgers. Normalement, le stade à Anaheim est plus près de l’Orange County que du centre-ville. Nous avons apprécié les deux groupes de fans. Comme nous ont dit Bill et Tim : le sport professionnel se porte très bien à Los Angeles. On pourrait très bien rajouter une autre équipe dans la région pour le prouver.

angels7

Nous quittons donc la région de Los Angeles avec deux expériences très différentes mais très particulières. Notre prochain arrêt sera plus au sud : San Diego et les Padres! Nous passerons quelques jours avec ma sœur et ses amis avant que les Padres reviennent en ville.

P.S. Nous avons vécu différentes chansons thèmes dans les différents stades que nous avons visités : les Angels jouent Build Me Up Buttercup! Par The Foundations.

P.P.S : Saviez-vous que Anaheim veut dire : la maison de Ana en Allemand!