8ième arrêt: Tropicana Field (25 juillet 2014)

Après avoir vécu une belle expérience au Turner Field, nous nous sommes dirigés vers la Floride et Saint- Petersburg pour voir les Rays. Nous allons tout de suite mettre quelque chose au clair : oui nous avons entendu les rumeurs concernant les Rays et Montréal. Notre objectif du voyage est de ramener une équipe de baseball majeur à Montréal. Nous ne visons aucune équipe en particulier. Personnellement, nous ne souhaitons à aucun fan de vivre ce que nous avons vécu en 2004 à Montréal. Nous sommes donc arrivés à St-Petersburg avec l’espoir d’en apprendre plus sur les Rays et leurs fans.

Nous avons eu la chance de rencontré, à St-Petersburg, Annette et son mari Jerry. Ils sont fans des Rays et connaissent bien Montréal étant des ‘’reverse snowbirds’’! Ils nous ont offert de nous héberger les deux nuits que nous étions à St-Petersburg. Ils possèdent des billets de saison des Rays donc ils connaissent très bien leur baseball et très bien leur équipe. Nous en avons profité pour leur poser une panoplie de questions concernant les Rays.

rays12

Selon Annette, une série de situations particulières pose problème à l’équipe.

  • L’équipe est très jeune. Faisant partie de l’expansion de 1998, l’équipe n’a même pas 20 ans. Annette considère que les jeunes fans qui grandissent avec l’équipe ne sont pas encore assez vieux pour acheter des billets de saison et venir à plusieurs matchs. On comprend qu’on doit donc laisser à une équipe le temps de se construire un groupe de partisans stable.
  • La crise économique a frappé très fort en Floride. C’est un état où plusieurs personnes ont vu leur maison être reprise par la banque. Comme à chaque crise économique, le sport professionnel est durement touché puisque les gens ne peuvent dépenser leur argent sur des divertissements. Plusieurs fans ont dû laisser tomber leur abonnement de saison.
  • La télévision est un problème particulier avec les Rays. Les Rays sont une équipe qui obtient des cotes d’écoutes excellentes! Plusieurs personnes préfèrent rester dans le confort de leur maison (à l’air climatisé!) et écouter le baseball à la télévision. Les reprises et différents angles de caméra encourage bien sur ceci. Cela a pour effet que le nombre de partisans qui se déplacent pour les matchs est beaucoup moins élevé qu’ailleurs.
  • La baie de Tampa cause aussi un problème. On connait un peu ce problème à Montréal (Rive-nord, Rive-sud, 10-30, Carrefour Laval,  ). Pour ceux qui ne connaissent pas la ville, allez sur google maps et regarder la situation du Tropicana Field. Les habitants de Tampa Bay doivent traverser un pont afin de se rendre à St-Petersburg. Plusieurs vont donc préférer rester à la maison et écouter le match à la télévision (voir problème 3). Plusieurs personnes proposent un nouveau stade qui serait situé à Tampa Bay.
  • Finalement, la démographie. La population à Tampa Bay est vieillissante. Les personnes plus âgées aiment le baseball et ont le temps d’y aller. Mais vont-ils y aller 81 matchs par saison? Vont-ils acheter des billets de saison? Aussi, plusieurs personnes questionnent l’idée d’avoir un stade couvert en Floride. Nous vivons en ce moment la chaleur et l’humidité de la Floride et une population vieillissante ne sera pas intéressé à aller cuire au soleil d’un stade ouvert. Sans oublié que le bassin de population autour de Tampa n’est pas particulièrement élevé. (2.7 millions)

Plusieurs problèmes effectivement. Nous avons tous les images, il y a quelques années, des matchs d’après saison des Rays qui avait une équipe excellente sur le terrain avec des gradins quasi vides. Oui il y a beaucoup de positif avec l’équipe et nous en parlerons en peu plus loin.

Le jour du match, nous avons rencontré Jake Murad. Un stagiaire des Rays pour le département promotion et médias sociaux. Jake est un gradué de l’école John Molson de Concordia à Montréal. Il nous a offert de nous faire un peu visiter Tampa et St-Petersburg en plus de venir assister au match avec nous. Nous nous sommes promenés à Tampa : boutique de Rays, Aréna du lightning de Tampa Bay, Stade Raymond James (Buccaners), George Steinbrenner Stadium (ligue mineure des Yankees) et bien sûr Mini Putt! Ensuite Jake nous a emmenés au Tropicana Field afin de nous faire faire une visite du Stade.

rays1 rays2

Pour le stade : le Tropicana Field est un stade couvert avec une surface synthétique (Astro Turf). C’est le dernier stade de la MLB avec un toit fixe. Nous vous avons déjà parlé de la situation de la température à Tampa (chaleur et humidité). C’est donc un avantage mais, comme nous l’avons vécu à Montréal, un toit fixe enlève énormément de glamour et de beauté au stade. Surtout après avoir visité le PNC Park (Pittsburgh) le Camden Yards (Baltimore) et le Turner Field (Atlanta).

rays3

À l’intérieur, on doit dire qu’il n’y a pas beaucoup de décoration! Le lobby principal est Joli mais sans plus. Au premier niveau, les murs ne sont pas peinturés aux couleurs des Rays et sont très ordinaires. Même chose au troisième niveau sauf une section décoré pour ressembler à la veille ville de Tampa (Ybor City). On retrouve quelques attractions pour enfants dont un bassin dans lequel on peut toucher à des Raies! Le stade possède quelques sections particulières comme un gros resto bar au champ centre où plusieurs personnes passent une grande partie du match! Une belle attraction du Tropicana Field est le fameux ‘’Landing 162’’.  En 2011, les Rays devaient battre les Yankees lors du dernier match de la saison et espérer une défaite des Red Sox à Baltimore. Perdant 7-0 dans le match, les rays ont remonté la pente. Rendu à leur dernière prise, Dan Johnson a cogné un coup de circuit égalisant le match. Les Red Sox ont perdu leur match 4-3 à Baltimore. 3 minutes plus tard, Evan Longoria a cogné un coup de circuit en 12ième manche et les Rays étaient propulsés en série! Les Rays sont très fier de cet exploit et ont créé une section pour les fans portant le nom Landing 162. Aussi, on peut voir l’histoire du match et les faits saillants juste devant cette section.

rays7 rays4

En nous promenant, Jake nous a aussi montré une section de cloture au champ où les fans peuvent voir directement sur le terrain (un peu comme au Bleacher Bar à Boston). On peut même prendre des photos. Nous y avons rencontré un groupe de québécois qui nous ont abordés en nous demandant si nous étions les deux montréalais qui visitent tous les stades! Ces fans tentent aussi de visiter chaque stade : 1 par année. On leur souhaite bonne chance et nous espérons qu’ils ont autant apprécié le match que nous!

 

rays6rays5

Jake nous a trouvé des excellents billets derrière le marbre, cela nous fait changement des billets dans le Grand Stand! Les Rays affrontaient les Red Sox. Pour ceux qui ne savent pas, les Rays et les Red Sox ont eu quelques prises de becs plus tôt dans la saison! Les Red Sox avaient alors décidé de faire jouer des chansons pour enfants lors de la pratique au bâton des Rays au Fenway Park. Les Rays ont répondu en… ne jouant aucune musique lors de la pratique au bâton des Red Sox! Un silence très bizarre! Dès le début du match, nous avons réalisé à quel point les fans des Rays détestent les Red Sox! Plusieurs fans des Red Sox étaient présents au match mais les fans des Rays étaient présents en plus grand nombre! Le stade étaient assez rempli (plus de 23 000 fans). Dès sa première présence au bâton, David Ortiz fut hué généreusement. Encore plus lorsqu’il a contesté un appel de prise de l’arbitre! Disons qu’il y a une ‘’histoire d’amour’’ entre lui et David Price.

rays9

Parlant de David Price, celui-ci affrontait Jon Lester. Deux très bons lanceurs. Plusieurs nous ont dit que ce départ pouvait être l’un des derniers de Price à Tampa. Il risque d’être échangé tenant compte que les Rays ont peu de chance de pouvoir payer son salaire avec un nouveau contrat. David Price a offert une bonne performance. 10 retraits au bâton. En 5ième, Desmond Jennings a donné l’avance au Rays avec une longue balle dans la gauche (1-2). Les Red Sox ont tout de suite repris l’avance avec deux simples de suite (3-2). Après avoir égalisé en 7ième, qui d’autre qu’Evan Longoria pour vider les sentiers (3 points produits) au dépend de Junichi Tazawa. Pointage final, 6-4 pour les Rays (et nous voilà avec 5 victoires et 3 défaites!).

 

L’ambiance au stade était vraiment étonnante. On doit bien sur dire que la rivalité entre les Rays et les Red Sox  et le fait que le match était un vendredi soir a beaucoup aidé. Nous avons fait connaissance avec les cloches à vache des fans des Rays (vidéo ici). Jake nous a raconté que celles-ci ont été donné aux fans à l’origine car les fans des Red Sox et des  Yankees étaient trop bruyants lorsqu’ils visitaient le Tropicana Field. L’équipe s’est assuré que ses fans fassent plus de bruit! Nous avons aussi rejoint Annette, son mari et plusieurs de leurs amis qui sont des énormes fans des Rays et qui sont très actifs sur Twitter. On retrouve une solidarité entre les fans des Rays qu’on ne retrouve pas partout. On doit donc dire que, parfois, les médias nous envoient une mauvaise image des fans des Rays sans connaitre tous les faits. Jake nous a aussi appris que seulement 22% des fans des Rays résident à moins de 30 minutes de route du stade, le plus bas pourcentage de la ligue. Une question est : est-ce que ce pourcentage augmentera significativement si l’équipe construit un nouveau stade à Tampa. Plusieurs questions entourent le stade et disons que, venant de Montréal, nous pouvons comprendre.

rays10

Après le match, Jake nous a fait visiter le centre-ville de St-Petersburg où nous avons pris un verre. Nous avons même vu quelques joueurs des Rays qui se promenaient sur la rue! Notre séjour à Tampa fut excellent. Il fait très chaud et humide et nous étions très heureux de dormir à l’air climatisé. Annette et Jerry nous ont reçus comme des rois! Quel plaisir de parler avec des vrais fans! Pour ceux qui veulent tout savoir sur les rays, vous pouvez suivre Annette sur twitter : @abaesel2. Nous espérons les voir très bientôt à Montréal. Nous remercions aussi beaucoup Jake d’avoir pris la journée pour nous faire visiter Tampa et le Tropicana Field. Jake nous a aussi fourni des petits cadeaux des Rays! Un gros merci et on espère le voir aussi très bientôt à Montréal, je crois qu’il s’ennuie un peu du Night life! Bonne chance avec la fin de ton stage.

rays11

Nous quittons Tampa Bay le sourire aux lèvres en nous dirigeant vers Miami. Nous avons quelques rencontres à faire là-bas, on vous garde la surprise! Encore merci à tous de nous suivre et de supporter notre projet et d’y croire. Nous apprenons tellement de choses ici et nous nous amusons énormément! On ne lâche pas et on continue!

rays8

P.S. Au Tropicana Field, en plus de la mascotte habituelle, on retrouve DJ kitty! DJ Kitty est un chat semblable à Keyboard cat (cliquez ici pour ceux qui ne connaissent pas) mais qui porte des vêtements à l’effigie des Rays! (cliquez ici pour voir)

P.P.S. J’avais oublié de vous donner un post scriptum à Atlanta donc voici : Saviez-vous qu’on y retrouve le plus grand restaurant ‘’Drive-in’’ au monde : capacité de 600 voitures!!! Le Varsity sert un excellent Chili Dog et un le populaire Frosty Orange, une boisson glacé à l’orange!

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s