17ième arrêt: O.co Coliseum (19 août 2014)

Après le match des Giants, nous en avons profité pour visiter un peu la ville de San Francisco. C’est une ville magnifique à découvrir. Nous avons marché le long du Fisherman’s Wharf : un espace situé sur le long du port de San Francisco. Celui-ci a servi de port pour les pêcheurs et de centre militaire lors de la deuxième guerre mondiale. De là, on peut voir la fameuse prison d’Alcatraz. Malheureusement, la visite est tellement en demande que la prochaine date disponible était le 1er septembre!

as1 as2

On continue de marcher pour aller observer les lions de mer qui se prélassent sur des quais flottants. Ils sont toujours présents. Alors que certains migrent naturellement vers le sud, d’autres restent malgré les temps froids de la baie. Ici, le soleil se couche vite, alors nous en profitons pour aller se promener sur la rue Lombard. Une portion de cette rue est très particulière : elle constitue 8 tournants extrêmement serrés ce qui donne à la rue le titre de la plus courbé au monde! Bonne idée d’y aller de soir : presque personne n’y est et on peut se promener tranquillement!

as3 as4

On revient le lendemain à San Francisco. On décide d’éviter de payer l’utilisation du pont, donc nous prenons le traversier : Alameda-Ferry building. Les ferries sont très populaires à San Francisco et ils sont utilisés quotidiennement. Nous suivons un itinéraire qui nous fait traverser le quartier Chinois de San Francisco (le plus grand à l’extérieur de l’Asie). On passe dans les allées où Sun Yat Sen a organisé le premier coup contre l’État Chinois ou une allée fréquenté par Jack Kerouac. On s’arrête dans une épicerie italienne bien connu et on part avec un sandwich au salami sous la main pour monter la Coit Tower.

as5as7

L’ascension vers cette tour est laborieuse. Quand on pense San Francisco, on pense à une multitude de montée et de descente. La tour est située à un des plus haut points de la ville, ça demande donc du courage de s’y rendre à pied. Néanmoins, nous avons une très belle vue arrivée en haut de Telegraph hill.

as6 as8

Ensuite, nous avons pris l’autobus (électrique) à travers la ville pour nous rendre au Golden Gate Park. Ce parc urbain contient plusieurs attractions dont l’académie des sciences, un jardin japonais et un monument aux victimes du SIDA. De ce parc, nous avons fait la marche vers le bord de l’eau afin de voir le fameux Golden Gate bridge. Peu de chance, la journée étant brumeuse, nous n’avons pas eu une aussi belle vue que nous l’aurions voulu. De plus, la marche que nous avons faite fut très longue à travers les quartiers résidentiels de la ville! J’avoue que c’est la deuxième fois que je viens à San Francisco et c’est la deuxième fois que je sous-estime les distances entre deux points! On vous conseille d’avoir de très bons souliers de marche! Nous revenons tranquillement vers le ferry building et nous quittons San Francisco avec les jambes biens épuisés!

 

Le lendemain, après une bonne journée de lavage dans une buanderie locale, nous nous préparons pour notre match à Oakland au O.co Coliseum. Durant les semaines qui ont précédé le match, nous sommes entrés en contact avec plusieurs fans des Athletics qui étaient très intéressés par notre projet. Nous avions bien hâte de les rencontrer dans les bleachers!

as9

Avant cela, nous avons eu l’occasion de participer au Tailgate des A’s! Nous apprécions beaucoup cette pratique tout au long de notre voyage surtout que ce mardi-là, le stationnement du stade était gratuit! L’ambiance était très joviale. Nous nous sommes stationné à côté d’une organisation italienne de la région qui venait assister au match : on peut vous dire qu’ils avaient beaucoup de nourriture. Plusieurs fans ont vu notre véhicule avec les différents stades que nous avons visité et sont venu nous parler de notre projet. Les gens sont très réceptifs. Ils comprennent sincèrement notre situation pour deux raisons. D’abord, beaucoup des fans présents étaient ou sont des fans des Raiders d’Oakland. Cette équipe de la NFL, qui est arrivé à Oakland en 1960, a quitté pour Los Angeles en 1981 avant de revenir à Oakland en 1994. Ils savent donc ce que c’est de perdre une équipe. Deuxièmement, plusieurs rumeurs suggèrent d’envoyer les A’s vers la Ville de San Jose qui se situe à 1 heure de route d’Oakland. Conséquemment, les fans de l’équipe sympathisent énormément avec notre projet.

as10 as12

Après avoir mangé nos végéburgers (disons que nous avons de la difficulté à avoir une diète adéquate…), nous nous sommes dirigés vers le stade. Le O.co coliseum a été construit en 1966. Ce dernier est en très mauvais état… un des premiers commentaires d’Adry fut : on se sent un peu au stade olympique. Une des raisons est bien sur la cohabitation avec le football. Presque tous les fans nous ont parlé du fameux : Mount Davis. Lors des rénovations de 1996, les Raiders ont imposé aux A’s l’ajout de gradins au champ centre qui ont fermé le stade et éliminé la vue sur les collines d’Oakland derrière. Nous vous conseillons d’aller voir sur internet comment était la vue au O.co Coliseum avant le Mount Davis. On doit avouer qu’on se sent très peu dans un stade de baseball. De plus, en se promenant à l’intérieur, on trouve peu d’attractions qui favorise l’expérience des fans : quelques jeux pour enfants et quelques plaques et photos d’anciens joueurs des A’s et des Raiders. Rien de particulier du côté de la nourriture sauf un très grand resto bar derrière le marbre où les fans peuvent bien manger avant le match.

as11

Pourquoi avions-nous si hâte d’aller dans ce stade qui est considéré comme un des pires de la ligue? Pour l’ambiance des partisans. Les fans des A’s d’Oakland ont décidé de créer eux même l’expérience fans et plus particulièrement dans la section des bleachers. Les bleachers sont classés admission générale c’est-à-dire qu’on s’assoit où on veut dans les différentes sections des bleachers. On peut les voir facilement car ils affichent des drapeaux et bannières aux couleurs de l’équipe. On retrouve deux groupes principaux : le premier dans les bleachers du champ gauche et le deuxième dans les bleachers du champ droit. Nous étions au champ droit. Comment décrire l’ambiance : 1) drapeaux agités lors des présentations de joueurs, 2) on insulte le joueur adverse au champ droit (sauf quelques joueurs dans la ligue qui ont une immunité) 3) des danses et chants particulières pour chaque joueurs des A’s 4) On lance des bonbons aux fans dans la section lors des pauses 5) des tambours et cloches à vache pour compter les prises et les retraits… On oublie certains aspects mais le plus important est que le tout est fait dans une ambiance tellement chaleureuse. Les fans finissent tous par se connaitre. Vous pouvez être sûr qu’ils seront unis et présents pour le reste de la saison dans la victoire ou  dans la défaite. Les fans nous ont tous donné un très bel accueil. De plus, le tout est fait dans un respect total des autres fans dans le stade, autant des A’s que de l’équipe adverse, des joueurs et de l’administration de l’équipe. Certains fans de soccer à Montréal pourraient apprendre de ces gens!

as15 as14

Nous avons eu la chance de parler plus longuement avec deux fans : William et Bryan. Les deux sont des énormes fans des A’s et ils sont toujours aux matchs dans les bleachers du champ droit! Nous leur avons parlé longuement de la possibilité du départ des A’s. Les réponses sont souvent semblables. Les gens sont  prêts à rester fidèle à l’équipe, mais l’idée de se déplacer à 1 heure de route les empêcherait de voir autant de match qu’ils le voudraient. De plus, l’équipe est associée à Oakland : l’équipe fait partie de l’identité de la ville. Iriez-vous voir autant les Canadiens de Montréal s’ils déménageaient à Gatineau? William nous a beaucoup parlé de l’échange de Jon Lester contre le jeune Yoenis Cespedes. L’équipe a tout misé sur cet échange car tout le monde sait que les A’s ne pourront offrir de contrat à la fin de l’année à Lester. Plusieurs fans s’étaient attachés à Cespedes et ils ont de la difficulté à avaler l’échange. Surtout que  depuis son départ, l’équipe connait quelques difficultés.

as16

Avec leur petite masse salariale, les A’s sont habitués à un gros roulement de joueurs. Les bons ce font offrir des gros contrats par les équipes plus riches. Malgré cela, l’équipe connait quelques succès avec des présences en séries l’an dernier et une très bonne fiche cette année. L’équipe peut s’appuyer sur la belle histoire du triplé de 1972, 1973, 1974.

Pour le match, les A’s étaient sur une série de 5 défaites et affrontaient les Mets de New York. Scott Kazmir lançait pour les A’s alors que Dillon Gee était le partant des Mets. En 4ième, Travis D’arnaud, qui agissait comme frappeur désigné pour les Mets, cogne un solide coup de circuit solo et les Mets prennent l’avance 1-0. La réplique sera immédiate : Stephen Vogt frappe un simple, Derrick Norris un Double, Josh Reddick aura un but sur balle et les buts sont remplis. Vogt marquera sur un ballon sacrifice. Erick Soggard aura lui aussi un but sur balle. Les buts encore remplis : Coco Crisp se présente au baton et cogne un triple au champ droit et vide les buts! 4-1 A’s! En 7ième Scott Kazmir sera remplacé et sur un double d’Anthony Recker, les Mets marqueront un point : 4-2 A’s. Les A’s en rajoutent en 8ième avec un coup de circuit de Josh Reddick avec un homme sur les sentiers : 6-2 A’s. Sean Doolittle s’ammène au monticule en 9ième et après avoir accordé un simple, il retirera les 3 prochains frappeurs sur des prises. Victoire des A’s 6-2!

 

Dans la chaleureuse énergie suivant la victoire des A’s, nous avons suivi nos nouveaux amis jusqu’au stationnement. Après chaque partie, ces derniers continuent la soirée en discutant entre eux de tout et de rien. L’ambiance est très amicale et très joviale. On peut  affirmer que leur belle énergie est contagieuse. Au fil de nos conversations avec eux, nous avons compris que tous étaient très touchés par notre histoire. Ils compatissaient de tout cœur avec nous. À vrai dire, ceux-ci sont conscients que l’histoire de Montréal voire le départ des Expos est un potentiel scénario en concerne leur l’équipe adoré. Si leur équipe devait  partir un jour, comme nous, ces fans auraient le cœur brisé. Or, tous et chacun, nous ont fortement encouragés à continuer de promouvoir notre projet et ils souhaitent à Montréal un retour d’une équipe de Baseball. On leur souhaite fortement du succès en séries éliminatoires cette année et un nouveau stade à Oakland indépendant des Raiders.

as17

C’est fou de voir comment un groupe de fans peut se développer autour d’une équipe qui connait de la difficulté avec son stade et qui a une très petite masse salariale. De voir des gens comme William qui voit près de 200 matchs par années car il va se déplacer pour voir les équipes affiliées au A’s (AAA, AA, A) ou de voir des gens comme Brian qui travaillent très fort afin de pouvoir montrer leur fierté pour les A’s en ayant vu plus de 160 matchs consécutifs à la maison! Quel plaisir d’avoir pu rencontrer ces gens et nous espérons fortement avoir des fans de ce genre à Montréal lors du retour d’une équipe.

as13

Nous sommes très heureux d’avoir fait ces rencontres : merci à Will de nous avoir offert des chandails des A’s que nous porterons fièrement et merci à Bryan de nous avoir inclus dans la ‘’selfie’’ d’après-match : petite tradition après chaque victoire des A’s depuis le mois de mai!

Nous prenons quelques jours de repos et notre prochain arrêt sur Seattle!

P.S. Saviez-vous que deux jours après avoir échangé Yoenis Cespedes, les partisans au Stade recevaient un t-shirt gratuit avec son nom et son image!

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s