18ième arrêt: Safeco Field (25 août 2014)

Nous quittons ‘’the bay area’’ en direction de Nappa Valley et du Wine Country! Un seul arrêt pour nous : le vignoble Mumm Nappa. Adry  adore de ce vin mousseux nous avions donc prévu faire la visite là-bas. Petite visite (8 québécois sur 10 personnes dans notre groupe!) du vignoble avec bien sûr dégustation en chemin! On en apprend plus sur la production des vins mousseux. D’ailleurs, le traité qui donne l’appellation ‘’Champagne’’ seulement au vins produits dans cette région en France n’a jamais été ratifié par les États-Unis car ils étaient en prohibition à ce moment. Ils vont quand même honorer ce traité par respect pour les producteurs français.

mariners1 mariners2

Nous prenons quelques jours dans un camping non loin de là pour prendre (finalement) une bonne douche bien méritée! On en profite pour se cuisiner quelques vrais repas avec des produits frais, chose que nous ne pouvons pas faire souvent.

mariners3

Nous quittons Nappa Valley la veille du tremblement de terre qui a frappé la Californie. Nous passons par Point Reyes : un parc national sur le bord de l’océan pacifique. Dans ce parc on peut visiter un phare qui a longtemps guidé les bateaux le long de la côte californienne. Fait intéressant, on doit descendre quelques 300 marches pour se rendre au phare! La remontée après la petite visite des installations est assez épuisante. Malheureusement, le stand à huitres du parc a récemment fermé. Nous avons quand même pu voir les travailleurs qui récoltaient les huitres.

mariners4 mariners5

Nous prenons la fameuse route 1 le long du pacifique. Nous avons une très belle vue mais disons que ça tourne beaucoup… j’ai eu de la difficulté à me concentrer pour finir mon dernier rapport! De plus, on ne roule pas très vite sur la route (les Californiens en Prius aiment bien prendre leur temps et semble toujours un peu perdu!). Nous avons donc jugé mieux pour notre horaire de revenir prendre l’autoroute 5. Nous arrêtons dans un Wal-Mart pour dormir et surprise, depuis quelques temps, nous ne sommes jamais seuls : Véhicules récréatifs motorisé, tente roulotte, etc. Ça nous donne toujours un petit sentiment de sécurité!

mariners7 mariners6

Nous prenons un après-midi pour visiter Portland. Petite déception : on nous annonçait plusieurs microbrasseries en ville à visiter. En fait ce ne sont pas des visites de brasseries mais plutôt des tournées de bars. Samedi était le jour du marché et nous avons apprécié nous promener sur le bord de l’eau en observant les diverses trouvailles qu’on pouvait dénicher. Nous sommes quand même arrêter dans une des microbrasseries très populaire de la ville : DesChutes. La bière est à très bon prix et on offre plusieurs choix de plateaux de dégustation. Nous quittons afin de nous diriger encore plus au nord vers Emerald City : Seattle.

mariners8 mariners9

Nous arrivons assez tôt en ce Dimanche à Seattle. Première destination : Pike Place Market. Ce marché public situé sur le bord de l’eau a été ouvert au public en 1907. Au niveau de la rue, on retrouve principalement des vendeurs maraichers, poissonneries et restaurants. Quand on descend vers les étages inférieurs (le marché est construit sur une colline), on peut trouver artisans, boutique de produits naturels, la brasserie pike, etc. Une grande attraction est les fameux ‘’flying fish’’. Des poissonniers qui se lancent des poissons pour les préparer avant de les donner aux clients. La horde de touriste attend, caméra à la main que quelqu’un commande du poisson… nous avons passé notre tour plutôt que d’attendre, il y a plein d’autres choses à voir! Passage obligatoire par le premier Starbucks Café qui a ouvert ici en 1971 (il déménage à cet emplacement en 1977) avant de devenir un succès international. Dernier arrêt dans le marché, le ‘’gum wall’’ un mur rempli de gomme à mâcher! Très salubre!

mariners10 mariners12mariners11

On décide, pour le reste de la journée, de se promener dans Seattle à Pied. Nous avons trouvé que c’est une ville très agréable pour simplement se promener. On doit mettre en contexte que Seattle tient beaucoup de son histoire dû au fait qu’elle était la ville lien avec l’Alaska lors de la ruée vers l’or. Les prospecteurs arrivaient en bateau pour faire leurs échanges. On retrouve plusieurs bâtiments historiques qui rappellent cette époque.mariners13

L’autre quartier que nous avons visité est toute la zone qui entoure la fameuse ‘’Space Needle’’. Cette tour de plus de 600 pieds a été construite pour l’exposition universelle de 1962 à Seattle. Cette exposition a attiré plus de 10 millions de visiteurs et a même tenu un profit, chose rare à l’époque pour une exposition universelle. Plusieurs bâtiments sont restés comme le Key Arena et le monorail. Coup de chance, on tombe sur la dernière journée du Beerfest de Seattle! On goûte à plusieurs bonne bières dont une au pamplemousse! Les gens de Seattle sont gentils avec nous et nous aimons toujours les ambiances ‘’beerfest’’.

mariners14

Nous avions la chance d’être hébergé Chez Jeason à Seattle. Jeason est le fils d’Annette qui nous a hébergés à Tampa Bay! Il nous a donc offert le logis pour les deux nuits que nous étions à Seattle. Cettnuit mettait fin à notre série de 9 nuits en ligne à dormir dans notre minivan! Nous sommes allés diner avec lui le lendemain et nous avons eu des excellentes discussions sur la politique américaine et internationale. Nous aimons beaucoup en apprendre sur la culture et le gouvernement américain lorsque nous rencontrons des gens. Après un bon repas, nous prenons la route pour le match des Mariners et le Safeco Field.

mariners15 mariners16

Nous avions un très bel après-midi pour marcher vers le terrain. Avant d’arriver au stade, on passe devant le Century link field : le stade des Seahawks de Seattle. Cette équipe de la NFL est championne du dernier Super Bowl et ça parait! Partout en ville : produits promotionnels et plusieurs personnes portent des chandails aux couleurs de l’équipe. Sur la grande rue qui mène au stade, on retrouve des stands de nourriture de rue : hot-dog, burgers, tacos, etc. Petite lettre ouverte à Montréal : nous apprécions pouvoir acheter une portion minuscule de tartare pour 12$ où le plus petit sandwich au pulled pork au monde pour 15$ dans nos rues, mais nous aimerions aussi pouvoir s’acheter de la nourriture un peu plus abordable! Pourquoi ne pas avoir les deux? J’avoue que je n’ai pas envie d’un tartare de saumon avant un match de baseball (même si j’adore ce plat!). Nous sommes une des rares grandes villes qui interdit ce genre de ‘’bouffe de rue’’.

mariners17 mariners18

Avant le match, nous avons rencontré Rebecca Hale, qui est la directrice des communications au public pour les Mariners. Elle nous avait invités à visiter le stade avant le match. Premier arrêt : le terrain pour la pratique au bâton des Mariners! On observe les joueurs qui s’élancent au bâton. On a la chance de voir Felix Hernandez taquiner les joueurs des Rangers qui attendent leur tour pour se pratiquer! C’est un très beau sentiment de fouler le sol d’un terrain de baseball professionnel!

mariners19

Rebecca nous a fait faire une visite complète du stade. D’abord, elle nous a montré l’implication des artistes dans le stade : une énorme rose des vents au sol dans le hall d’entrée est le travail de trois artistes. On y retrouve des balles de baseball coupées ainsi que la signature des joueurs du premier match au Safeco Field. On retrouve aussi une énorme sculpture faite en bâton de baseball. Nous avons beaucoup apprécié les plaques d’immatriculations qui représentent les équipes de baseball avec bien sur celle des Expos qui y est toujours.

mariners26 mariners21

Côté alimentation, l’organisation des Mariners a ouvert ses portes aux producteurs locaux. On retrouve beaucoup de produits qui proviennent de la région : choix de bières de microbrasseries, fish and chips et bien sur les ‘’garlic fries’’. Nous avons trouvé que le stade sentait l’ail presque partout!

Le Safeco Field est un stade avec un toit rétractable. Attention cela ne veut pas dire qu’il est complètement fermé lorsque le toit est en place. Le toit agit simplement comme un parapluie, ce qui veut dire que oui, il fait quand même très froid au printemps même si le toit est par-dessus le terrain. C’est un très gros investissement lors de la construction d’un stade mais, à Seattle, ce fut un très bon investissement.

mariners23

Aussi, nous visitons le ‘’Pen’’ une grande zone ouu les fans peuvent rester durant toute la partie. De cette zone, ils peuvent voir de très près les lanceurs qui s’échauffent. On retrouve aussi une zone au champ centre où on voit très bien le terrain qui a une réputation d’être une zone un peu plus ‘’party’’. Pas trop loin, la fameuse ‘’King Felix Court’’ : une zone réservé lorsque Felix Hernandez lance. Les fans porte des chandails de couleur jaune et sont très actifs lors du match pour celui qui a complété un match sans point ni coup sûr en 2012. On n’oublie pas un petit tour par le Mariners Hall of fame qui rend honneur aux grands noms de l’équipe comme Pinella, Johnson, Martinez, etc. Une petite section du musée consiste à des expositions créée par un homme qui possède une énorme collection d’artéfacts de baseball qui les prête aux Mariners. Ouf tant de chose à voir qu’on va probablement oublier de vous nommer certaines attractions!

mariners31mariners22

Au niveau des succès de l’équipe, qui est arrivé à Seattle en 1977, c’est assez laborieux en général. Leur première saison victorieuse fut un 1991 et leur première apparition en série fut en 1995. Cette année-là, l’équipe a vraiment attiré les gens de Seattle vers le baseball et Rebecca nous a dit que cette saison fut une des grandes raisons qui ont motivé la construction du Safeco Field. En 2001, les Mariners ont terminé la saison avec 116 victoires, un record de la ligue américaine et à égalité avec les cubs de Chicago. Les dernières années furent difficiles mais ils sont dans la course au meilleur deuxième pour cette saison. Rebecca nous a aussi dit à quel point la victoire des Seahawks au Super Bowl a motivé les gens à venir voir les Mariners cette saison. Disons que la pression est maintenant sur l’équipe de baseball!

mariners25

Les partisans des Mariners ont en moyenne 1 heure de route à faire pour se rendre au stade. C’est pourquoi les matchs de semaine sont moins occupés. C’est aussi une des raisons de l’investissement du toit : les gens n’ont pas peur de se rendre et de voir leur match annulé à cause de la pluie. On vous parlera plus loin de notre impression des fans. Dernier arrêt, Rebecca nous montré la statue de Dave Niehaus : ancien animateur télé et radio pour les Mariners. Il est décédé en 2010 et son décès a beaucoup attristé les fans et les employés de l’équipe. Merci beaucoup à Rebecca de nous avoir fait faire la visite : venant d’une ville qui a déjà perdu son équipe de baseball (les défunts Pilots), nous apprécions beaucoup qu’ils reconnaissent le projet d’une nouvelle équipe à Montréal.

mariners28

Avant de nous rendre à nos sièges, nous avons rencontré Michael : un fan des Mariners qui était venu assister au match avec sa casquette des Expos. Il nous a entretenus de l’équipe et des fans. L’équipe est possédé par Nintendo et l’ancien CEO ne venait jamais aux matchs des Mariners et ne démontraient pas son intérêt pour l’équipe. Plusieurs fans démontraient leur mécontentement pour ce propriétaire. L’équipe ne dépense pas beaucoup et plusieurs fans furent d’ailleurs très surpris par l’arrivée, à gros prix, de Robinson Cano. Michael nous a aussi parlé de la foule lors des matchs des Blue Jays : beaucoup de Canadiens de la Colombie-Britannique viennent à Seattle pour encourager la seule équipe Canadienne. Il nous a aussi décrit l’ambiance dans la section au champ centre : beaucoup de gens sur leur téléphone cellulaire en buvant de la bière sans grand intérêt pour le match et des femmes qui essaient d’attirer l’attention des lanceurs dans l’enclos des releveurs! Merci à Michael de nous avoir rencontré et nous lui souhaitons de voir les Mariners en Séries Éliminatoires cette saison!

mariners29

Rebecca nous avait fourni de très bons billets pour le match. Les Mariners (Roenis Elias) affrontaient les Rangers (Miles Mikolas). On ne peut pas dire que nous avons eu droit au match le plus passionnant. En début de match, la zone de prise de l’arbitre au marbre semblaient douteuse… pas de points pour aucune des deux équipes lors des 3 premières manches. En début de 4ième, Elvis Andruss viendra marquer sur un simple de J.P. Arencibia. Les dégats seront limités pour cette manche : Rangers 1-0. Pendant ce temps, Mikolas ne va accorder que 3 coups surs en huit manches de travail en plus de récolter 5 retraits sur des prises. Les Mariners jouent même de malchance : des flèches attraper par Adrian Beltre avec la vitesse d’un chat 3 fois! En 7ième, Rougned Odor frappe dans un roulant qui pousse Leonys Martin au marbre : 2-0 Rangers. En fin de 9ième, avec un homme sur les sentiers, les Mariners ne pourront rien faire et vont s’incliner 2-0. Notre premier blanchissage du voyage…

mariners27

Nous avons remarqué que les fans des Mariners étaient assez calmes lors du match. Bizarre pour des fans qui, au football, sont les plus bruyants de la NFL. Après avoir connu quelques belles années, les Mariners ont eu beaucoup de difficulté dans les années 2000 et cela semble avoir refroidi les fans. L’arrivée de joueurs comme Robinson Cano et Felix Hernandez semble avoir réveillé les fans.

mariners30

On considère que le Safeco Field est un très beau stade (les toilettes les plus propres jusqu’à ce jour!) avec plusieurs attractions pour que les fans aient de quoi s’amuser. Ils sont très isolés dans les États-Unis par rapport aux autres équipes. Nous étions quand même plus de 20,000 fans pour un lundi soir. Les Mariners gèrent très bien leur stade et aussi leur équipe. Ils sont prêts à investir au moment opportun. C’est un modèle d’organisation assez intéressant. Nous leur souhaitons bonne chance dans leur course au meilleur deuxième!

mariners32

Nous quittons Seattle vers Denver mais nous avons deux arrêts en chemin : le parc du Yellowstone et Salt Lake City! À la prochaine!

P.S. Saviez-vous que c’est au Safeco field qu’on retrouve le plus gros écran géant de la ligue? Il est dix fois plus gros que son prédécesseur à Seattle, grosse différence!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s