26ième arrêt: Comerica Park (22 Septembre 2014)

L’horaire du baseball majeur étant ce qu’il est, nous avions une semaine complète avant notre prochain match à Detroit. Nous en avons profité pour visiter quelques petites villes du Michigan : South haven, Kalamazoo, etc. On avoue qu’on commence à avoir hâte de voir nos familles et amis. De plus, on commence à manquer un peu de fonds!

tigers1

Sachant que l’on aurait une grosse pause entre les deux matchs, nous avions acheté, avant notre départ, des billets pour aller voir un match de football universitaire : Les Wolverines du Michigan. Pour ceux qui ne connaissent pas, cette équipe joue dans un stade surnommée ‘’the big house’’ puisqu’il possède une capacité de 109,000 personnes! Vraiment impressionnant!

tigers2

On commence bien sur la journée vers 8h30 du matin : le match est à 15h30! On arrive à Ann Arbor en vue du tailgate party! Les gens sont là depuis 7h du matin, heures à laquelle les stationnements ouvrent leurs portes. On se stationne (à gros prix…) sur le terrain de gold de l’université où nous ferons notre tailgate! On ne peut vous dire combien de gens sont présents mais nous sommes vraiment beaucoup! Les fans de Michigan sont très gentils et nous parlent beaucoup. La plupart sont des fans des tigers de Detroit, équipe que nous verrons jouer le Lundi. Nous étions prêts : œufs et bacon pour le déjeuner et hot-dog pour le dîner!

tigers3 tigers6

L’expérience de tailgate est impressionnante! Avant de se diriger vers le stade, on passe par le Schembechler Hall où l’équipe à récemment installé un musée et un petit temple de la renommée pour l’équipe de football. On retrouve un mur rempli de ballons de football qui représente chaque victoire de l’équipe.

tigers5

On rentre finalement dans le stade. C’est vraiment impressionnant puisqu’il a été creusé dans le sol donc de l’extérieur on n’est pas impressionné mais la vue est à couper le souffle à l’intérieur. On observe l’entrée du ‘’marching band’’ et de l’équipe avec grande attention. Tout le match, on tentera d’apprendre la chanson de l’équipe : the victors!

tigers4 tigers7

Les Wolverines ne sont plus la puissance de football qu’ils étaient (équipe universitaire avec le 2ième meilleur taux de victoire de l’histoire : .732). Ils jouaient contre les Utes de l’Utah. Les fans, lors du tailgate, nous avaient dit que la victoire était loin d’être assurée. Les Wolverines ont bien commencé le match mais les Utes profitaient bien de leurs chances : retour de botté pour un touché, interception, long placements réussis, etc. C’est 26-10 pour l’Utah au 4ième quart lorsqu’on reçoit une pluie intense et des éclairs sont aperçus au loin. On nous demande de quitter les estrades.

Nous avons comme principe de ne jamais quitter un évènement sportif avant la fin. Nous attendrons 2h30 en compagnie presqu’exclusivement des fans de l’Utah dans le stade avant qu’on annonce un retour au jeu. On s’est quand même fait offrir popcorn et hot dog de courtoisie! Le match étant pas mal hors d’atteinte pour les Wolverines, le gros avantage est que nous avons pu nous retrouver derrière le banc de l’équipe première rangée! On a encouragé l’équipe locale jusqu’à la fin même si nous étions en minorité! Quand même impressionnant de voir une partie du match en compagnie de 100 000 fans et une autre en compagnie de moins de 5000 personnes! C’est quand même une belle journée que nous avons vécu et nous avons beaucoup apprécié l’attitude des gens du Michigan!

tigers8 tigers9

On retourne ‘’vivre’’ dans un stationnement de Wal-Mart pour les deux jours qui suivront car on nous a fortement déconseillé d’aller dormir dans la région de Detroit… La température n’était vraiment pas de notre côté mais on préfère vraiment qu’il pleuve entre les matchs qu’aux matchs! Entre temps, on suit avec attention les quelques matchs qui restent dans la ligue majeure de baseball.

tigers10

On quitte Jackson au Michigan le Lundi matin et on prend la route vers Detroit. On arrive seulement 1 heure avant l’ouverture des portes car on ne prévoit pas vraiment visiter Detroit sauf les environs du Stade. On retrouve beaucoup de stationnements autour du Comerica Park. C’est un stade au centre-ville et il est situé juste à côté du Ford Field, stade de Football des Lions de Detroit. Autour du stade, on ne peut s’empêcher de passer devant le Cheli’s Chili bar, restaurant du célèbre joueur de hockey Chris Chelios.

tigers11

Arriver devant le Comerica Park, on est rapidement impressionné par les sculptures devant l’entrée principale : deux énormes bâtons de baseball et des énormes statues de Tigres! On peut dire que l’équipe prend son nom très au sérieux! On retrouve d’ailleurs plusieurs représentations de Tigres à l’intérieur et l’extérieur du stade. On se dirige vers l’entrée Administrative pour rencontrer Dan Griesbaum, représentant des ventes pour les Tigers de Detroit. Il nous invitait à faire une petite visite du Comerica Park.

tigers16

Les questions les plus évidentes qui entourent les tigers de Detroit concernent la ville en tant que telle. Nous avons tous entendu parler de la situation économique : la ville est sur le bord de la faillite et le taux de criminalité est très élevé. D’abord Dan nous rassure, le centre-ville de Detroit a une mauvaise réputation mais, comme nous l’avons remarqué, n’est pas pire que d’autres villes que nous avons visité. Autour du stade, on retrouve de beaux bars, théâtres, etc. Un nouvel aréna est en construction pour les Red Wings et des tours à condos seront construites tout près. Le problème à Detroit est surtout les quartiers autour du centre-ville. C’est là qu’on retrouve beaucoup de criminalité.

La question de la crise économique est aussi très importante pour nous. Le ‘’dollar loisir’’ est souvent la première chose qui disparait chez les gens quand on parle de difficulté financière. Plusieurs personnes se demandent d’ailleurs si, à Montréal, en ajoutant une nouvelle équipe sportive, on n’étire pas trop ce ‘’dollar loisir’’. Dans la région de Detroit, Dan nous a expliqué qu’effectivement, la crise a frappé fort mais que les gens ont surtout coupé sur des voyages et ont concentré leurs activités plus près de leur domicile. Les Tigers ont donc réussi à survivre. De plus, ils ont conservé les prix des billets assez bas afin d’encourager les gens à venir au stade. Malgré cela, le nombre de détenteurs de billets de saison et le nombre de fans aux matchs a chuté durant la crise. D’ailleurs, le prix des billets est encore bas aujourd’hui comparé à plusieurs équipes.

tigers14

Une autre question fut : à quel moment les fans perdent patience avec une équipe qui gagne en saison régulière mais qui ne gagnent pas la série mondiale. Les tigers furent champion de leur division en 2011, 2012 et 2013. Ils ont de bonne chance d’encore finir premier cette année. Leur dernière victoire en série mondiale remonte à 1984. Dan nous a expliqué qu’on approche de cette limite! Selon lui, ce qui risque d’arriver, est que les fans ne seront plus aussi motivé à venir voir leur équipe lors des matchs d’après-saison. Dan portait d’ailleurs sa bague de champion de la ligue américaine de 2012 et nous a permis de la tenir!

tigers13 tigers12

Dan nous a fait faire un petit tour du stade avant le match. Premier élément que nous avons apprécié : des stations pour chaque décennie dans lesquels on nous explique l’histoire des Tigers avec plusieurs artéfacts. Ensuite on se dirige vers le Pepsi Porch, une zone ouverte à tous où l’on retrouve divan et un long foyer pour les froides soirées du Michigan. On passe derrière le champ et on voit les différentes statues des joueurs ayant eu leur numéro retiré par les Tigers : Willie Norton, Hank Greenberg, Ty Cobb, etc. Au Comerica Park, on retrouve aussi deux zones carnaval. L’une d’elle contient un Carroussel et les concessions autour vendent de la nourriture de carnaval! L’autre contient une Grande roue et est entourée de grande table à Pic Nic où les gens peuvent manger avant le match.

tigers15tigers22

Le stade, inauguré en 2000, était supposé être un endroit qui faciliterait le travail des lanceurs : les clôtures au champ étaient très éloignées. Après quelques temps, les clôtures furent rapprochées pour faciliter le travail des frappeurs! Dan nous a dit qu’il trouvait dommage que le Comerica Park a conservé très peu d’éléments du vieux Tigers Stadium (1912-1999). Malgré cela, ça reste un très beau stade et on est très à l’aise de s’y promener et de profiter de l’avant match.

tigers17

Dan nous a guidés dans le Champions Club, un restaurant où les gens peuvent admirer les deux derniers trophées des séries mondiales de l’équipe et profiter de leur repas en regardant le match. On doit dire un gros merci à Dan et au Tigers pour nous avoir fourni le repas, fait faire une visite du stade et nous avoir offert des chandails des Tigers. Nous apprécions beaucoup avoir le support des équipes et on aime voir, sur le bureau de Dan, le livre de Jonah Keri : Up, up and away qui raconte la fin de l’histoire des Expos. Les Tigers et Dan seront les bienvenues à Montréal pour un match pré saison lors des prochaines années!

tigers19

Après s’être bien rempli le ventre au restaurant (on approche de nos derniers dollars!) on se dirige vers nos sièges. Les billets nous ont été offerts par Don Davis, un fan des Tigers qui a entendu parler de notre histoire. Lui et sa femme ont été très généreux en nous offrant les billets et le déjeuner la veille! Don portait sa casquette des Expos. Ça nous fait tellement plaisir de voir ce logo un peu partout aux États-Unis. Merci beaucoup : on adore les billets derrière le marbre sur le balcon supérieur, la meilleure vue selon nous!

tigers18

Pour le match, nous avions droit à un match Tigers White Sox. Le lanceur des Tigers était Kyle Lobstein et celui des White Sox était Chris Bassit. Le match commence très bien pour les Tigers, Torii Hunter effectue un très bel attrapé près du mur en sautant pour sauver un double! En 2ième, Carlos Sanchez frappe un double automatique au champ centre. Le prochain frappeur, Tyler Flowers, frappera la balle au même endroit mais de l’autre côté de la clôture : 2-0 White Sox. On prend une pause et on retourne au Champions Club pour prendre un petit dessert et un bon café! Alex Avila effectuait un retour au jeu pour les Tigers : il vit un mauvais match : 0 en 4 avec 3 retraits sur des prises. Les Tigers placent des joueurs sur les buts mais ne peuvent marquer. Les deux lanceurs font le travail et leurs releveurs aussi. Jake Petricka viendra fermer les livres pour les White Sox et ils se sauvent avec la victoire 2-0. En passant, c’était la dernière fois que nous voyions Paul Konerko, des White Sox, sur un terrain. Il prendra sa retraite à la fin de la saison à l’âge de 38 ans. Il fut 6 fois sur l’équipe d’étoiles en plus de gagner la série mondiale à Chicago en 2005. Les Tigers, qui sont dans une course très serrée avec les Royals de Kansas City, ont manqué une belle chance de distancer leurs rivaux. Heureusement, les Royals, qui jouaient deux matchs hier en ont perdu un et gagné un.

tigers20

Nous avons beaucoup aimé l’énergie des fans au Comerica Park. On avait entendu beaucoup de bons commentaires les fans de sports à Detroit. D’ailleurs on voyait beaucoup de gens avec des chandails ou casquettes des Red Wings de Detroit, équipe de la NHL, qui commence à jouer ses matchs pré saison cette semaine. On voyait vraiment que les gens étaient heureux d’avoir devant eux une équipe gagnante même si ceux-ci n’ont pas fait grand-chose pour satisfaire leurs partisans hier. Plusieurs équipes rêves d’un alignement comme celui des Tigers : Ian Kinsler, Miguel Cabrera, Torii Hunter, etc. Sans compter les lanceurs Justin Verlander, Max Scherzer et leur nouvelle acquisition : David Price. Plusieurs équipes sont considérés comme dangereuses pour les séries d’après saison, on doit tenir compte des Tigers dans cette liste.

tigers21

Un gros merci à Dan pour la visite du stade et pour avoir répondu à nos questions! Merci beaucoup aussi à Don pour les excellents billets! Nous quittons Detroit direction Cincinnati pour un match au Great American Ballpark!

P.S. Saviez-vous qu’au Comerica Park, entre les manches, on retrouve des jeux ouu les fans peuvent gagner des prix, comme dans la plupart des stades. Seule différence, si on a une mauvaise réponse, ce n’est pas notre rangée qui gagne mais bien celle située derrière la personne qui répond! Assez cocasse!

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s