Investissement dans les terrains de baseball de Montréal: bon coup?

B8EUD5eIIAAY5qe

Le 23 janvier, nous avons eu le grand plaisir d’être invité par le Maire de Montréal, Denis Coderre, afin d’assister à une conférence de presse. Cette conférence avait pour but d’annoncer l’investissement de la ville dans la rénovation des terrains de Baseball de Montréal. On doit dire que nous étions très excités d’assister à cette conférence puisque nous avons pu rencontré plusieurs acteurs impliqués du Baseball au Québec dont Matthew Ross, Marc Griffin et Maxime Lamarche. On se trouvait bien petit dans nos culottes lorsque le maire nous a invité sur la tribune afin de rendre hommage à notre voyage!

_MG_7822

Il y a plusieurs éléments positifs reliés à cette annonce du maire Coderre. Premier constat: dans la foulée du retour du Baseball à Montréal, on se doit de ”consolider” la base du sport dans notre ville. Je m’explique: les Matchs de pré saison du mois d’avril dernier et ceux qui seront présentés au stade olympique encore cette année vont influencer naturellement les dirigeants du Baseball majeur. Par contre, Montréal a une réputation d’être une ville d’événements et certains pourraient croire que n’importe quel match sportif d’envergure ferait courir les foules. On a vu, il y a quelques années, comment les Montréalais se sont déplacés pour aller voir jouer David Beckham au stade Olympique (60 860 spectateurs). En supportant le Baseball mineur et la réfection des terrains à Montréal, les Montréalais pourront démontrer qu’ils ne sont pas seulement des fans d’équipes sportives mais bien du sport en tant que tel.

_MG_7857

Deuxième constat: les Expos ont quitté Montréal il y a 10 ans. Cela peut paraître bien court dans nos têtes mais quand on pense au jeunes Montréalais, ceux-ci n’ont pas vécu cette époque comme nous. En leur donnant l’opportunité de pratiquer le sport et de s’y intéresser, on se permet de garder en vie l’engouement pour le Baseball des Montréalais. Un des éléments que nous avons appris lors de notre voyage est que cela prend du temps se construire une base de fans. Un problème qu’ont eu les équipes d’expansion comme les Rays de Tampa Bay (loin de dire que c’est la seule raison du faible nombre de fans à leurs matchs). À Montréal, nous avons encore la chance d’avoir un grand nombre de fans qui ont un amour profond du Baseball. En permettant aux enfants de pratiquer le sport, on continue le cycle puisque ces jeune de 8 à 15 ans seront ceux qui vont éventuellement pouvoir avancer l’argent pour des billets de saison dans un nouveau stade (au centre-ville s’il vous plaît!).

_MG_7858

Plusieurs personnes sont montées aux barricades en affirmant que le maire Coderre prônait un investissement dans le Baseball car il était fan de ce sport et qu’on allait délaisser d’autres sports. Comme l’a mentionné Paul Journet dans La Presse, la ville a investit près de 50 millions dans un centre de soccer à Ahuntsic. Je préfère dire que toutes les infrastructures de Montréal méritent d’être en bon état. Pourquoi, dans un parc, devrait-on avoir un superbe terrain de soccer avec surface synthétique mais, à ses côtés, un terrain de Baseball décrépit avec des clôtures rouillées. On ne parle pas encore de nouveaux terrains mais bien de remettre en état les terrains existants. Je trouve dommage de voir des amis qui ont de la difficulté à se trouver des terrains adéquats pour leurs matchs de ligue de balle molle. Naturellement, on fait la supposition que des plus belles infrastructures vont pousser les gens à vouloir participer.

_MG_7977

Lors de la conférence de presse, un journaliste à demander pourquoi le Baseball aurait plus de succès aujourd’hui à Montréal comparé à il y a dix ans. J’ai une réponse très personnelle là dessus. Les Expos ne nous ont pas gâté lors de leurs dernières saisons à Montréal (finissant 4ième ou 5ième 7 fois lors de leur 8 dernières saisons). Après leur départ, je crois fortement que les amateurs de balle Montréalais se sont tournés vers le reste de la ligue. On peut simplement parler des exploits des Red Sox de 2004 contre les Yankees, du record de Barry Bonds, le premier duo lanceur releveur Québécois des majeurs, de la dernière journée de baseball dramatique de la saison régulière de 2011 et plus récemment des exploits des Giants de San Francisco. Les Montréalais ont exploré la ligue, on voit des chandails des Expos à Los Angeles, Chicago, New York, etc. N’ayant plus d’attachement concret à une équipe locale, les Montréalais se sont tous choisis une équipe à supporter et chérir. Je crois fermement que cela a permis aux Montréalais d’oublier le béton du stade Olympique et la douleur de la saison 1994. On a  vu comment ça fonctionne ailleurs et on veut revivre la magie du sport ici.

  _MG_7962

C’est donc avec des gestes comme cet investissement dans les terrains locaux qu’on va raviver l’intérêt des gens pour le retour d’une franchise à Montréal. Oui il y aura toujours des opposants au projet mais on doit rester positif et être patient. Comme nous l’avons déjà dit, le retour du Baseball est possible mais les étoiles vont devoir s’enligner pour nous. En attendant, nous allons nous rendre massivement au stade olympique au mois d’avril: je ne peux même pas imaginer l’ovation que recevra Russell Martin lors de sa première présence au bâton. D’ici là, on vous laisse sur une citation de notre bon ami Gary de Victoria: si je vous avais dit il y a 10 ans qu’on reverrait du hockey à Winnipeg, vous m’auriez traité de fou!

batting

P.S: Vous habitez dans la région de Montréal? Allez donc visiter le centre coup sûr à Laval. 6 cages de frappeurs qu’Adry et moi apprécions fortement pour passez la monotonie de l’hiver!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s